L'actu du Vendredi 7 Décembre

Un départ cet hiver pour Nabil Fekir ?

Butfootballclub.fr

Décevant depuis le début de la saison, le capitaine de l’OL Nabil Fekir pourrait quitter le club rhodanien dès le mercato hivernal. Ses dirigeants n’y seraient pas opposés.

Nabil Fekir n’est plus le même joueur depuis cet été. Contrarié par son faux départ à Liverpool avant le début de la Coupe du monde, alors que tout semblait calé, le capitaine de l’OL est très décevant quand il joue.

Souvent blessé, Fekir compile ainsi seulement 2 buts et 2 passes décisives en 10 matches de championnat et son entente avec Memphis Depay semble s’être évaporée. Devant ce constat cruel, les dirigeants de l’OL auraient émis l’hypothèse de le vendre dès le mercato hivernal au plus offrant, selon L’Équipe du jour.

Mais quel club accepterait cet hiver les conditions réclamées en juin (55 millions plus 5 de bonus) au vu des dernières performances du capitaine de l’OL ? Le quotidien sportif assure que cela ne se ferait certainement pas à ce tarif même s’il n’est pas question pour les Gones de laisser Fekir libre ou même avec une seule année de contrat devant lui. « Si un club vient aux nouvelles, les dirigeants lyonnais pourraient porter une oreille attentive à ses propositions. Que Nabil Fekir soit de la famille ou pas, les affaires sont les affaires », concluent nos confrères.

 


 

Mauvaise nouvelle pour Ndombele ?

Maxifoot.fr

L’Olympique Lyonnais croise les doigts. Mercredi, le club rhodanien joue le match le plus important de sa première partie de saison face au Shakhtar Donetsk, son concurrent pour une place en 8es de finale de la Ligue des Champions. Et les Gones vont peut-être devoir composer sans leur patron de l’entrejeu, Tanguy Ndombele (21 ans, 21 matchs et 2 buts toutes compétitions cette saison), pour ce déplacement capital…

Sorti après 20 minutes de jeu mercredi contre Rennes (0-2) en championnat, le milieu de terrain souffre d’une entorse de la cheville. D’après L’Equipe, l’international français se montrait assez inquiet après le match face aux Bretons et il avait du mal à poser le pied par terre jeudi.

Il reste encore 5 jours au staff médical de l’OL pour tenter de remettre sur pied l’ancien Amiénois…

 


 

Marcelo de retour à Besiktas, il répond

Foot01.com

Drôle de saison pour Marcelo, recruté lors de l’été 2017 par l’Olympique Lyonnais, et qui avait réussi son premier exercice.

Au point d’avoir été courtisé par West Ham, prêt à faire un gros effort financier pour le faire signer. Mais Lyon a tenu bon, offrant en échange une prolongation de contrat au défenseur central de 31 ans. Oui mais voilà, depuis quelques semaines, le Brésilien n’est plus aussi impérial, même si le passage à la défense à trois axiaux lui a fait du bien. Et malgré son contrat récemment prolongé, Marcelo a bien voulu rebondir sur son actualité du mercato, à savoir la rumeur qui le renvoie vers Besiktas en cas de départ de Lyon.

« Si j'avais la chance de rentrer à Besiktas, j'adorerais. Je me suis bien amusé avec tout le monde pendant deux ans. Istanbul est une belle ville et ça me manque vraiment. C'est un endroit où il fait bon vivre. J'espère avoir une chance de revenir. Ainsi, avec ma famille à Besiktas et à Istanbul, on passerait à nouveau de beaux jours », a livré le défenseur lyonnais à Miliyet. Simple parole positive ou réelle volonté de changer d’air, l’avenir le dira, mais à Lyon, la confiance est de mise dans ce dossier tant le club d’Istanbul aura du mal à s’aligner sur salaire offert par l’OL à son défenseur central.

 


 

Ménès pointe du doigt les maux lyonnais

Butfootballclub.fr

Plus irréguliers, tu meurs ! Battu par Rennes mardi soir, l’OL a encore une fois démontré son in capacité à être constant. Pierre Ménès note « un coup d’arrêt ».

Alors que les Rennais venaient de débarquer Sabri Lamouchi et qu’ils étaient dans la tourmente après la fuite concernant une affaire de mœurs, à la veille de son dernier match de Ligue Europa en République tchèque, ils se sont imposés à la surprise générale hier soir sur le terrain de l’OL. Sur son blog, Pierre Ménès met en avant le rôle joué par Hatem Ben Arfa, éblouissant au Groupama Stadium.

« Rennes est venu s’imposer à Lyon pour la première de Julien Stéphan, dont l’intronisation à la place de Sabri Lamouchi a produit ses premiers effets, notamment sur Ben Arfa auteur d’un but exceptionnel face à son ancien club. Encore une fois maladroits et/ou malchanceux devant le but, les Lyonnais ont encaissé le second but deux minutes après l’ouverture du score rennaise, Siebatcheu coupant au premier poteau un centre parfait de Sarr. Après le repos, Lyon a poussé mais s’est cassé les dents sur une formation rennaise bien organisée. C’est un coup d’arrêt pour les hommes de Génésio et une première réussie pour le nouveau coach des Rouge et Noir. »

Du côté de l’OL, on peut effectivement se mordre les doigts. Mais les Gones avaient sans doute déjà la tête à leur match décisif de C1 contre Donetsk, eux qui ne joueront pas ce week-end à Toulouse, à cause des Gilets jaunes, au grand dam de Jean-Michel Aulas.

 


 

Ce joueur explose, Grenier avait tout prévu

Foot01.com

S'il doit un peu se reconnaître en Houssem Aouar, qui a repris son numéro 8, Clément Grenier a tenu à dire tout le bien qu’il pensait de la nouvelle pépite du centre de formation de l'Olympique Lyonnais.

Houssem Aouar et Clément Grenier se sont affrontés sur la pelouse du Groupama Stadium mercredi lors de la défaite de l'Olympique Lyonnais face au Stade Rennais (0-2). Si le joueur du club breton est donc sorti vainqueur, c'est plutôt le joueur des Gones qui a la côte en ce moment. Auteur d'une belle saison de la confirmation, après s'être révélé pleinement l'an dernier sous les ordres de Bruno Genesio, le milieu de 18 ans suit le chemin de Grenier. Nouveau prodige dans l'entrejeu de l'OL, comme l'était le joueur de 27 ans à son époque rhodanienne, Aouar est destiné à un grand avenir. Les récents compliments de Pep Guardiola, suite au nul de Man City à Lyon en Ligue des Champions (2-2), l'attestent. Rien d'étonnant selon Grenier.

« Aouar, c’est un top joueur. Je le connais depuis qu’il est tout petit. Je me souviens le voir à la Plaine des Jeux quand il avait 15 ans. Il était déjà au-dessus. Il a tellement de talent. Il a prouvé qu’il était au niveau. C’est un joueur très intelligent. Il a toutes les qualités pour devenir un très grand joueur. Je ne suis pas étonné de ce qu’il réalise. Je l’apprécie énormément et je le suis attentivement. Il est sur la bonne voie », a avoué, sur le site de l'OL, l'ancien Lyonnais, qui est donc sous le charme d'Aouar, un jeune ayant tout pour s'inscrire dans la lignée des Benzema, Umtiti ou Tolisso, tous partis dans de grands clubs européens après une formation à Lyon.

 


 

Le Shakhtar, Rothen se fait du souci

Maxifoot.fr

Toujours aussi irrégulier, l’Olympique Lyonnais a chuté à domicile face à Rennes (0-2) mercredi lors de la 16e journée de Ligue 1. Très clairement, les Gones inquiètent le consultant Jérôme Rothen à quelques jours du déplacement à Kiev contre le Shakhtar Donetsk, mercredi. Un match capital pour obtenir une place en 8es de finale de la Ligue des Champions.

"Il y a plusieurs types d’émotions côté lyonnais. On a une équipe qui est capable d’être très cohérente et de renverser un résultat, comme on l’a vu à Lille (mené 2-0, l'OL est revenu à 2-2, ndlr), et puis là, face à Rennes, quasiment rien. Je n’ai pas senti une équipe qui était à bloc pour aller chercher un résultat, a déploré l’ancien milieu de terrain de l’AS Monaco pour RMC Sport. C’est problématique pour Lyon parce que ces sautes de concentration font que les Lyonnais ne seront peut-être pas capables d’aller chercher un résultat cohérent face à Donetsk. Il va falloir changer beaucoup de choses encore une fois, dans l’approche et dans la concentration."

Pour rappel, l’OL ne pourra pas espérer reprendre confiance samedi contre Toulouse en championnat puisque ce match a été reporté en raison des manifestations prévues ce jour-là.

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on vendredi, 07 décembre 2018 19:29