L'actu du Dimanche 13 Janvier

Pourquoi le duo Nabil Fekir – Memphis Depay déraille

Butfootballclub.fr

Nabil Fekir et Memphis Depay ne pèsent pas sur les résultats de l’OL autant que leur talent le laissait supposer. La faute à une incompatibilité ?

Eliminé de la Coupe de la Ligue à domicile par Strasbourg (1-2), tenu en échec par le Stade de Reims (1-1) vendredi, l’Olympique Lyonnais connaît un début d’année agité. D’autant plus frustrant qu’avec l’élimination du PSG par Guingamp, il aurait été favori pour une victoire finale en Coupe de la Ligue s’il avait passé l’obstacle alsacien.

Parmi les nombreuses défaillances du onze rhodanien figurent les performances mitigées du duo Nabil Fekir – Memphis Depay. L’Equipe s’est interrogée sur l’origine du problème et l’une d’elles pourrait être mental. Eric Carrière constate un gros manque de complicité : « Tu ne le sens pas heureux de se faire des passes, tu ne les vois pas prendre plaisir à se trouver sur le terrain, tu ne le sens pas complices ».

Bruno Cheyrou, qui a commenté le match contre Reims, estime pour sa part que Depay se repose trop sur ses lauriers : « J’ai l’impression qu’il est installé, dans le confort. Et il ne faut surtout pas qu’il le soit. Il a tendance à retomber dans la nonchalance. A Lyon, il n’a jamais été aussi fort que quand il a été piqué et qu'il l'avait mis sur le banc ».

 


 

Cornet pourrait partir au mercato, Lyon réfléchit !

Foot01.com

Il se pourrait bien que le mercato lyonnais soit plus spectaculaire qu'on pouvait le croire. Car en plus du dossier d'un possible renfort défensif, Jean-Michel Aulas aura peut-être à plancher sur le départ de Maxwel Cornet et un éventuel remplacement de ce dernier d'ici le 31 janvier et la fin du marché hivernal des transferts. Même s'il souhaite ostensiblement conserver le héros de la double confrontation de Manchester City, Bruno Genesio a admis ce dimanche que la situation de Maxwel Cornet à l'OL n'était pas figée.

Sur BeInSports, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais a laissé entendre que les discussions étaient en cours avec le clan Cornet. « Concernant Maxwel Cornet, pour l’instant, je n’ai pas d’informations plus précises que celles qui sortent dans la presse au jour le jour. J’ai des discussions régulières avec Maxwel pour le maintenir concerné avec nous, car c’est un joueur important, il a des qualités de profondeur et de vitesse qui sont des qualités un peu différentes d’autres profils de joueurs offensifs que j’ai. Il est important dans le groupe, mais pour l’instant rien n’est arrêté dans un sens, ni dans l’autre. On doit encore en parler avec les gens qui travaillent au club, mais c’est vrai que c’est un mercato de janvier difficile », a reconnu Bruno Genesio, très prudent concernant l'avenir immédiat de Maxwel Cornet, lequel est lié avec l'Olympique Lyonnais jusqu'en juin 2021.

 


 

Favard dézingue l'équipe de Genesio

Topmercato.com

Gilles Favard a livré son analyse de la rencontre OL-Reims (1-1). Il n'a pas du tout apprécié la prestation réalisée par les hommes de Bruno Genesio.

"Si le match OL-Reims se résume à la VAR, c'est dommage car la médiocrité des arbitres on la connaît, on ne va pas en discuter 120 ans, c'est à chaque fois pareil. Mais on peut parler de la médiocrité de l'équipe lyonnaise. J'ai bien regardé le match et franchement les Lyonnais ne sont pas bons, a-t-il lancé au micro de la chaîne L'Equipe. Il faut arrêter de penser que c'est une bonne équipe. Les deux latéraux sont très mauvais. Ferland Mendy en équipe de France c'est sérieux ? Ndombele n'est que l'ombre de lui-même, Aouar n'a pas fait une passe, Fekir on ne sait pas ce qu'il a. Il y a des joueurs faibles, franchement. Dubois est faible, la défense centrale c'est lourd... Mais heureusement ce n'était que Reims. S'ils avaient joué contre une équipe ambitieuse ils seraient passés à la moulinette."

 


 

Lyon réouvre le dossier d'un défenseur supplémentaire au mercato !

Foot01.com

La dernière tendance à l'Olympique Lyonnais était à un statu quo total durant ce mercato d'hiver que ce soit sur le plan des départs, mais également et surtout des renforts. Mais ce dimanche, invité de BeInSports, Bruno Genesio a reconnu qu'une réflexion était toujours en cours du côté de l'OL concernant la possible signature d'un défenseur. Même si l'entraîneur rhodanien privilégie les solutions internes, il ne dit pas définitivement non à la venue d'un joueur supplémentaire dans le secteur défensif d'ici le 31 janvier prochain.

En réponse à Luis Fernandez, Bruno Genesio a admis que le doute était là.  « Un défenseur ? Oui on y a réfléchi et on réfléchit encore. Mais c’est difficile à cette période de l’année de trouver un joueur qui soit capable de renforcer notre effectif. Et puis on a aussi des jeunes joueurs qui arrivent et à qui on a le désir de donner la possibilité de s’exprimer. Je pense à Oumar Solet qui a un potentiel intéressant. Donc on est en pleine réflexion dans ce domaine là », a confié le technicien de l'Olympique Lyonnais, visiblement pas totalement convaincu qu'il faille réellement investir à ce stade de la saison. Bruno Genesio et Jean-Michel Aulas ont un peu moins de trois semaines pour trancher et éventuellement déniche la perle rare.

 


 

Caillot : "La stratégie lyonnaise est mise à mal"

Topmercato.com

Jean-Pierre Caillot, président rémois, a donné son avis sur la stratégie appliquée par Jean-Michel Aulas, à Lyon. Il pense qu'elle se heurte à l'arrivée d'investisseurs.

"J'ai beaucoup de respect pour Lyon et Jean-Michel Aulas, mais ce n'est pas mon modèle. Il a le sien qui fait ses preuves. Nous, modestement, on se crée notre petite histoire. La stratégie lyonnaise qui consistait à être propriétaire de son stade est mise à mal par l'émergence de nouveaux actionnaires étrangers. Dans le schéma traditionnel, ils avaient cet atout. C'est un peu moins vrai aujourd'hui. Mais cela reste un grand club qui a des cartouches", a-t-il déclaré dans les colonnes de L'Equipe.

 


 

Gambardella : l'OL décroche son billet pour les 1/16 à Brétigny (0-2)

OL.fr

Les U19 lyonnais se sont imposés 2 à 0 sur le terrain de Brétigny pour le compte des 1/32 de finale de la Coupe Gambardella. Prochaine étape le dimanche 3 février !

Leader de sa poule de championnat national et qualifié pour les 1/16 de finale de la Youth League, l’équipe U19 de l’OL avait à cœur de poursuivre une autre belle aventure, celle en Gambardella. Après avoir éliminé Mulhouse, les Lyonnais, sans Solet, Pintor, Caqueret, Ndicka… devaient désormais se débarrasser de Brétigny, le club essonien de Régional 2. L’écart de niveau été en leur faveur, la domination aussi mais ces derniers montraient des difficultés à combiner, à créer des décalages sur un terrain synthétique compliqué. C’était donc sur coup de pied arrêté, frappé par Rayan Cherki et détourné par Andy Minolien, qu’ils faisaient la différence en toute fin de première période, marquée aussi par le tir non cadré de Rayan Cherki et une belle occasion pour Reo Griffiths.

Jamais vraiment inquiété durant le premier acte, l’OL subissait la petite réaction de Brétigny quelques minutes après la reprise. Lucas Margueron devait s’employer pour repousser deux tentatives. Les joueurs de Stéphane Roche et de Gilles Rousset avaient moins de maîtrise mais n’étaient pas loin de doubler la mise sur un mauvais dégagement adverse renvoyé par la transversale. Ce n’était que partie remise puisque Raphael Anaba, servi par Rayan Cherki, trompait le gardien d’une frappe puissante au premier poteau. Les Lyonnais étaient à l'abri et pouvaient s'envoler vers les 1/16 de finale de la Gambardella, qui se disputeront le dimanche 3 février prochain.
 
La réaction de Gilles Rousset

" C'étai déjà important de gagner. On a fait un match sérieux, pas simple face à une équipe valeureuse et qui a joué de manière cohérente. On ne s'est pas créé beaucoup d'occasions. C'est un match de reprise. On s'est logiquement qualifiés. Les jeunes ont fait le boulot et c'est tout à leur honneur. "

 


 

Lyon prêt à défier toute l'Europe pour ce défenseur placardisé !

Foot01.com

Potentiellement en quête d'un nouveau défenseur central pendant ce mercato hivernal, l'Olympique Lyonnais va peut-être trouver son bonheur en Ligue 2.

Si le club rhodanien venait à se renforcer pendant ce marché des transferts, ce serait assurément au poste de défenseur central. Malgré le fait que l'OL donne une certaine confiance à Oumar Solet (20 ans) pour l'avenir, Bruno Génésio aimerait bien accueillir un nouvel élément en charnière centrale, surtout que l'entraîneur des Gones est devenu un adepte du 3-4-3 ces dernières semaines. Plusieurs joueurs sont ciblés durant ce mois de janvier, mais un nom revient en boucle en ce moment : celui d'Harold Moukoudi.

Considéré comme un futur joueur défensif de très haut niveau, alors qu'il n'a pas encore bougé du Havre et de la L2, il arrive en fin de contrat en juin. Le joueur de 21 ans est aussi suivi à l'étranger, par Wolfsburg, le FC Séville, Dortmund, Naples ou West Ham. Malgré ces intérêts ronflants, le natif de Bondy souhaite poursuivre sa progression en L1 avant d'aller voir ailleurs. Selon L'Equipe, Rennes, Nice et l'ASSE le pistent également en France. Une concurrence pour l'OL, qui pourrait rapidement passer à l'action, selon L'Equipe. Sachant que l'international U20 se retrouve dans une impasse au Havre, vu qu'Oswald Tanchot ne doit plus faire appel à lui sachant que Moukoudi veut partir gratuitement l'été prochain, Lyon envisagerait de mettre tout le monde d'accord en s'assurant la venue du jeune espoir dès cet hiver en l'échange d'une petite indemnité de transfert. Affaire à suivre...

 

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on dimanche, 13 janvier 2019 16:04