L'actu du Lundi 14 Janvier

"La Coupe de la Ligue est une coupe en bois", dézingue Aulas

RMC.fr

Alors que l’OL s’est fait sortir de la Coupe de la Ligue la semaine passée, son président Jean-Michel Aulas a relativisé cette élimination dans une interview à l’Equipe, en taclant une compétition inutile à ses yeux.

Chaque saison, le débat s’ouvre: faut-il, oui ou non, maintenir cette si décriée Coupe de la Ligue en France? Jean-Michel Aulas a, semble-t-il, un avis assez clair sur la question. Et penche plutôt pour la deuxième option.

Alors que son Olympique Lyonnais s’est fait sortir en quarts de finale la semaine passée, battu à domicile par Strasbourg (2-1), le président rhodanien a relativisé cette contre-performance dans une interview à l’Equipe ce lundi. En ne manquant pas de remettre en cause l’utilité de la compétition.


"Le public n'y adhère pas du tout"


"Je ne veux pas décrier la Coupe de la Ligue, parce qu’on dira que je le fais parce qu’on s’est fait éliminer par Strasbourg, mais c’est vrai que c’est quand même une coupe en bois", balance le dirigeant en reprenant une expression chère aux supporters.

"Elle gêne tous les clubs, poursuit-il. Ce n’était pas notre cas cette fois-ci mais, dans cette compétition, on met souvent des équipes qui ne peuvent pas être les meilleures. Surtout, le public n’y adhère pas du tout. Mais on a quand même perdu alors qu’on en avait fait un objectif…" Un objectif "pas prioritaire", nuance toutefois le boss de l’OL.


 

Bruno Genesio prolongé ? Jean-Michel Aulas précise sa position

Football365.fr

Lors d’un entretien accordé à nos confrères de L’Equipe, Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, détaille sa position quant à la fin de contrat de Bruno Genesio, l’entraîneur des coéquipiers de Nabil Fekir.

En fin de contrat avec l’OL, Bruno Genesio va-t-il prolonger sa mission comme entraîneur des coéquipiers de Nabil Fekir ? Après avoir fait part de son intention de prendre son temps, Jean-Michel Aulas a précisé sa position lors d’un entretien accordé à nos confrères de L’Equipe. « J’ai simplement dit, humblement, que ça ne me paraissait pas être le bon moment (ndlr : pour parler d’une éventuelle prolongation), explique le président des Gones. Sans être dans une mauvaise spirale, on n’a pas débuté l’année dans les meilleures conditions. Je sais que la pression extérieure, qu’elle soit médiatique ou des supporters, est toujours plus forte quand il y a un doute sur un certain nombre de résultats. Je me suis mis d’accord avec Bruno pour qu’on discute, en fin de saison, à partir d’objectifs déjà, en partie, atteints. »


Aulas et Genesio d’accord sur une procédure


Alors que les Lyonnais ont rendez-vous avec le FC Barcelone lors des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, Bruno Genesio a d’ores et déjà atteint l’un des objectifs au programme. « Il y en a un autre qui est lié à un retour en C1 au terme de cette saison, précise JMA. Cela ne veut pas dire que si on l’atteint, on va signer les yeux fermés. On va discuter. Et s’il n’est pas atteint, ça ne veut pas dire qu’on ne va pas le reconduire. Je dis simplement qu’on s’est mis d’accord à cent pour cent sur une procédure. (…) Il n’y a aucune raison d’imaginer que lui et son staff ne soient pas reconduits. »


Aulas : « J’ai une confiance totale en Bruno (Genesio) »


Alors que quelques noms commencer à circuler pour remplacer Bruno Genesio, Jean-Michel Aulas préfère parler de stabilité : « J’ai une confiance totale en Bruno (Genesio). Il faut que la réciprocité soit vraie. La confiance est supérieure aux engagements écrits quand on a affaire à une personne qui est à la fois l’actionnaire et le président. On n’est pas dans un cas où la personne qui va discuter avec lui est de passage à l’OL ».

 


 

Ménès révèle pourquoi ce Lyon le scandalise

Foot01.com

Interrogé sur les dernières performances de l'Olympique Lyonnais, Pierre Ménès n'a pas hésité à critiquer le jeu proposé.

En ce début d'année 2019, le club rhodanien a un peu de mal à relancer la machine. Après leur succès sans dorure contre Bourges en Coupe de France (2-0), les Gones sont d'abord tombés contre Strasbourg en Coupe de la Ligue (1-2) avant de buter sur Reims en Ligue 1 (1-1), tout cela dans un Groupama Stadium en manque de folie. Pas forcément de quoi rassurer à une semaine du derby contre l'ASSE et à un mois du choc contre le Barça en Ligue des Champions. Un scepticisme conforté par les dires de Pierre Ménès.

« Moi qui était au match de l'OL contre Reims, je trouve que l'équipe n'est pas concernée. Il y a un déficit de motivation qui saute aux yeux quand on est au stade. Voilà, 'c'est que Reims, on va s'en sortir sur notre talent'. Et ben non, impossible de s'en sortir comme ça sur le talent. Ils ont joué deux fois contre un bloc bas dans la semaine, et ils ont fait deux contre-performances... Ils n'ont pas assez écarté le jeu, sachant qu'il y avait Traoré, que Genesio a fait rentrer Cornet et Terrier. Et ils sont toujours tous venus dans l'axe... », a lancé, sur Canal+, le journaliste, qui ne comprend pas pourquoi Bruno Genesio n'arrive toujours pas à trouver une solution contre les équipes regroupées en défense, même si la mauvaise passe de Nabil Fekir n'aide pas l'OL.

 


 

OL-Barça: le marché noir flambe, Lyon prend des mesures

RMC.fr

L’OL a mis en garde les personnes qui seraient tentées d’acheter des places pour le 8e de finale de la Ligue des champions contre Barcelone au marché noir. Leur entreprise est vouée à l’échec, le club de Jean-Michel Aulas se réserve le droit d’annuler ces billets.

Les billets pour la rencontre de Ligue des champions entre l’OL et le Barça (19 février à 21h en direct sur RMC Sport) se revendent déjà à prix d’or. Et les tarifs risquent de s’envoler lors des prochaines semaines, à mesure que l’on se rapproche de la date fatidique. L’Olympique Lyonnais a donc mis en garde les possibles acheteurs de places qui s’échangent sur des plate-formes telles eBay et Leboncoin. Le club ne fera pas montre de tolérance, lui qui a déjà porté plainte contre des sociétés de revente.


"Ne faites pas ça, n'achetez pas des places ainsi"


Interrogé par le Progrès, Xavier Perrot, stadium manager du club, a déjà prévenu les fraudeurs. "Nous regardons ce qui se passe sur internet et nous ne restons pas les bras croisés, a-t-il assuré. Si nous voyons des billets frauduleux, que nous connaissons l’emplacement, nous les annulons et nous portons plainte. On ne va rien laisser passer. J’appelle à la plus grande vigilance. Ne faites pas ça, n’achetez pas des places ainsi. Vous risquez de vous retrouver à l’extérieur du stade le soir du match."


 

Prolongation ou départ de Cornet, le point de Genesio

Foot-sur7.fr

Maxwel Cornet ne cache pas son envie de départ de l’OL cet hiver. La question de son transfert est toujours d’actualité. Mais il est également possible qu’il soit prolongé si l’on en croit Bruno Genesio qui évoque une réflexion en interne.

Maxwel Cornet n’est pas content de son temps de jeu à l’Olympique Lyonnais et reste ouvert à un départ cet hiver. Sur les 19 matchs de championnat disputés par l’AS Saint-Étienne cette saison, il a fait 10 apparitions pour une seule titularisation en Ligue 1.

« Le club m'a fait comprendre (à l’été ndlr) qu'il comptait sur moi, que j'aurais un peu plus de temps de jeu qu'auparavant, et au final, ce n'est pas ce qui est arrivé. Je ne me considère pas comme un joker de luxe : dans le foot, si tu mérites de jouer, tu dois jouer, tout simplement. Donc je me pose encore des questions… », avait-il déclaré dans une interview dans L’Équipe fin novembre.

Cornet est sous contrat avec Lyon jusqu’en juin 2021. Mais il souhaite s’en aller pour retrouver du temps de jeu ailleurs. Son entraineur a fait le point sur la situation de l’attaquant ivoirien de 22 ans.

« Concernant Maxwel Cornet, pour l’instant, je n’ai pas d’informations plus précises que celles qui sortent dans la presse au jour le jour », a indiqué Bruno Genesio sur beIN Sports.

« J’ai des discussions régulières avec Maxwel pour le maintenir concerné avec nous, car c’est un joueur important, il a des qualités de profondeur et de vitesse qui sont des qualités un peu différentes d’autres profils de joueurs offensifs que j’ai.

Il est important dans le groupe, mais pour l’instant rien n’est arrêté dans un sens ni dans l’autre. On doit encore en parler avec les gens qui travaillent au club, mais c’est vrai que c’est un mercato de janvier difficile », a expliqué le coach des Gones.

 


 

Ndombele acheté 80ME par Everton avec l'aide du PSG ?

Foot01.com

On le sait, de nombreux clubs anglais ont un oeil sur Tanguy Ndombele, et cela même si l'international tricolore de l'Olympique Lyonnais connaît un petit passage à vide. L'intérêt d'Everton pour le milieu de l'OL avait déjà été évoqué, on avait même parlé d'une offre de 50ME transmise à Jean-Michel Aulas, lequel l'aurait balayée d'un revers de la main. Mais cela ne calme pas les tabloïds anglais et notamment le Daily Star qui ce lundi matin avance un nouveau scénario qui pourrait envoyer Tanguy Ndombele chez les Toffees. Et pour mettre du piment dans l'histoire, le Paris Saint-Germain, où Tanguy Ndombele a également été cité, serait indirectement impliqué dans ce départ du joueur lyonnais.

Le quotidien anglais affirme en effet que grâce à la possible vente d'Idrissa Gueye au PSG, les dirigeants d'Everton pourront faire une offre à hauteur non plus de 50ME mais cette fois de 80ME. Si cette proposition arrivait sur le bureau de Jean-Michel Aulas, il y aurait évidemment de quoi faire réfléchir le président de l'Olympique Lyonnais, mais la probabilité que ce soit le cas paraît tout de même assez faible. Car outre le côté financier du dossier, il semble peu évident que Tanguy Ndombele veuille réellement découvrir la Premier League sous le maillot de l'autre club de Liverpool, alors que Pep Guardiola et Manchester City étaient également dans la boucle.

 


 

Iniesta à Lyon, enfin presque...

Foot01.com

Titulaire à Bourges en Coupe de France il y a une semaine, Maxence Caqueret fait partie des jeunes joueurs scrutés avec attention par les supporters de l’Olympique Lyonnais. Et pour cause, celui qui a signé son premier contrat professionnel en fin d’année dernière traverse actuellement la période la plus intense de sa jeune carrière, avec des présences de plus en plus régulières avec le groupe professionnel. Le milieu de terrain, qui s’est confié au site officiel de l’OL, avoue qu’il rêve de s’imposer dans son club de cœur. Et pour y parvenir, il prend un certain Andrès Iniesta comme modèle…

« C’est vrai que c’est une période assez extraordinaire pour moi : j’ai vécu mes premiers pas en pros, j’ai aussi signé mon premier contrat professionnel… C’était mon objectif numéro un mais ce n’est qu’une étape de ma carrière. L’OL, c’est mon club de cœur. Avant même mon arrivée ici, je supportais déjà ce club. Chaque année, j’avais mon maillot de l’OL. Je suivais tous les matches avec mes parents. Arriver ici et signer pro quelques années plus tard, c’est incroyable ! J’avais même des posters de plusieurs joueurs comme Juninho ou Michel Bastos... Et j’étais fan de Grégory Coupet : quand j’avais quatre ans, j’étais allé à une séance de dédicaces et il m’avait signé des gants. Mais je ne pense pas qu’il soit au courant (rires). On me dit souvent que c’est compliqué de ne pas avoir un gros physique à ce poste de milieu de terrain. Mais je suis un joueur qui joue simple, qui évite le plus possible les duels mais qui n’hésite pas à y aller quand il le faut. J’ai un modèle, c’est Andres Iniesta. Depuis que je suis petit, je le regarde jouer. Et aujourd’hui encore, je me passe vidéos de lui » a expliqué le jeune milieu de terrain de l’OL, sous contrat avec les Gones jusqu’en juin 2021. Et qui ne cesse d’impressionner en interne…

 


 

L’ancien espoir de l’OL Kevin Tapoko signe à l’Hapoel beer-Sheva

Footmercato.net

Après un début de carrière compliqué et sinueux, Kevin Tapoko a crevé l’écran en seulement une une demi-saison du côté de l’Hapoel Hadera. Le solide et très complet milieu de terrain français formé à l’OL a tapé dans l’oeil du triple champion d’Israël en titre, l’Hapoel beer-Sheva.

Le club israélien, qui a évolué en tour préliminaire de la Ligue des Champions cette saison, a déboursé 500 000 € pour le recruter. Kevin Tapoko (24 ans) s’est engagé pour trois ans et demi avec sa nouvelle formation.

 


 

La VAR est mal utilisée, Jean-Michel Aulas attaque !

Foot01.com

Ce week-end comme rarement, la VAR a fait débat en Ligue 1. Plusieurs décisions, notamment dans les matchs Lyon-Reims et Marseille-Monaco, ont été prises grâce à l’assistance vidéo à l’arbitrage. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les décisions prises ne font pas l’unanimité, à commencer par le but refusé à Florian Thauvin contre l’ASM en raison d’une faute de Lucas Ocampos. Pour le président lyonnais Jean-Michel Aulas, le problème n’est pas l’outil technologique en lui-même. Mais la manière avec lequel il est utilisé par les arbitres du championnat de France.

« Je suis un fan absolu de la VAR. Elle permet d’éliminer le doute et elle doit clarifier, en principe, la relation entre les arbitres et les joueurs. Mais autant je suis fan du VAR sur le plan technologique et sur le plan de l’esprit, autant je me pose des questions sur le plan de l’interprétation. A Montpellier, l’image montre que ce n’est pas Nabil qui va toucher le gardien, mais c’est le gardien qui prend son pied en étau. C’est un scandale car on est pénalisés au niveau du résultat mais aussi par l’avertissement reçu par Nabil. L’arbitre se trompe, et lorsqu’on lui demande s’il s’est trompé, non seulement il refuse que ce soit le cas mais il fait également un rapport pour appuyer sa décision (…) Contre Reims, il y a un penalty sur Bertrand Traoré. Le défenseur le pousse sur le haut du corps et il lui met le pied sur la cheville » a expliqué, en rogne, le boss de l’OL avant de conclure. « Dans l’utilisation du VAR, il y a un certain nombre de progrès à faire et il faut que Pascal Garibian (directeur technique de l’arbitrage) manage son sujet de manière très objective ». Ça, c’est dit…

 

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on lundi, 14 janvier 2019 17:57