L'actu du Samedi 19 Janvier

Voir aussi... Saint-Etienne - OL : L'Avant Match

La Juve dans la course pour Ndombele

Maxifoot.fr

L'agent de Tanguy Ndombele (22 ans, 18 matchs en L1 cette saison) risque d'être débordé d'ici l'été prochain. Convoité par de nombreux cadors européens, le milieu de l'Olympique Lyonnais intéresse notamment la Juventus Turin.

Selon le journaliste italien Gianluca Di Marzio, le champion d'Italie aurait prévu de rencontrer le représentant de l'international français dans les jours à venir. L'objectif du directeur sportif turinois Fabio Paratici : évoquer la possibilité d'un transfert du Gone, l'une de ses priorités pour renforcer l'entrejeu au mercato estival.

Compte tenu de la concurrence et de la gourmandise du président Jean-Michel Aulas, la Juve aura fort à faire sur ce dossier…

 


 

Fekir évoque son avenir de façon surprenante

Butfootballclub.fr

Annoncé partant chaque été depuis deux ans, Nabil Fekir est toujours à l’OL. Et, à en croire le meneur de jeu, ce pourrait encore être le cas dans les années à venir.

L’entretien que Nabil Fekir a accordé au Progrès ce samedi recèle bien des surprises. Notamment toute la partie concernant son avenir. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le meneur de jeu et capitaine des Gones n’est pas pressé d’aller voir ailleurs…

 « Le non-transfert à Liverpool pour expliquer mes difficultés ? Je ne pense pas qu’il n’y ait que ça. On n’est pas maître de tout. Je ne vais pas non plus dire qu’il n’y a rien eu, ça a été dur, au début. Mais je suis vite passé à autre chose. Les discussions pour prolonger sont en cours. On s’est vu avec le président, ça avance tout doucement. »

« Si c’est ma dernière saison à l’OL ? Je ne sais pas. L’année dernière ça devait être la dernière, au final je suis encore là. Moi le premier, je ne peux pas savoir. Je suis bien à Lyon, mais quel joueur ne rêve pas de découvrir un autre championnat, de découvrir un autre club ? On verra ça au mercato. Pour l’instant, il n’y a rien, on verra en fin de saison. »

« Quand je vais prendre une décision ? Je ne prends pas de décision. Je suis sous contrat, je joue et j’essaye d’être le plus performant possible. S’il y a une opportunité, il faudra voir avec le président. On a de bonnes relations. Donc on discutera et on verra. Je ne me fixe pas de délais, je ne suis pas pressé. Personne ne me met la pression, et j’aime prendre mon temps. »

 


 

Un très jeune buteur russe visé au mercato

Foot01.com

Même si le mercato devrait être calme cet hiver, l’Olympique Lyonnais a déjà montré par le passé qu’il savait aussi préparer l’avenir et aller chercher des joueurs à toutes les périodes de l’année.

Y compris à l’étranger comme ce fut le cas récemment avec le recrutement du jeune Reo Griffiths en provenance de Tottenham à seulement 18 ans. 18 ans, c’est aussi l’âge de Danila Proshlyakov, buteur vedette de l’équipe de jeunes du Spartak Moscou. Sa réussite actuelle en fait un joueur repéré dans un premier temps par ses buts en club (14 buts en 13 matchs), mais aussi à travers ses apparitions avec la sélection russe des moins de 19 ans lors des éliminatoires du championnat d'Europe de sa catégorie.

Selon le média local Championat, deux clubs sont sur les rangs pour s’offrir ses services, à savoir le Borussia Dortmund et l’Olympique Lyonnais. Son prix serait pour le moment très modique pour les clubs acquéreurs et même inférieur à 500.000 euros. Bien évidemment, son recrutement ne serait pas lié à une utilisation immédiate, même si Danila Proshlyakov continue de progresser et a déjà joué deux matchs avec la réserve du Spartak Moscou, et a fait une apparition dans le groupe professionnel récemment. De belles promesses qui n’ont donc pas échappé aux recruteurs lyonnais, qui rêvent bien évidemment de trouver la perle rare notamment, en attaque, et prospectent partout en Europe pour cela.

 


 

Fekir "serein" pour son retour à Geoffroy-Guichard, après sa célébration polémique

RMC.fr
 
Avant de retourner ce dimanche à Geoffroy-Guichard, où il avait enflammé le derby ASSE-OL en novembre 2017, Nabil Fekir revient sur l’épisode de sa célébration polémique. Et ne craint pas l’accueil qui lui sera réservé.

Un doublé, un maillot enlevé et brandi devant les supporters des Verts. Nabil Fekir avait mis le feu au derby ASSE-OL le 5 novembre 2017, lors du carton lyonnais à Geoffroy-Guichard (5-0). Près de 15 mois plus tard, le champion du monde français s’apprête à retrouver l’antre stéphanois ce dimanche pour le 118e affrontement entre les deux rivaux. Et il ne craint pas son retour.

"J’y vais sereinement, assure Nabil Fekir dans une interview au Progrès. Même s’il y a un traitement particulier, j’ai l’habitude des sifflets, ça ne me dérange pas. Ça ne va pas perturber mon jeu ni me faire perdre la tête." Et s’il marque, comment célébrera-t-il ? "Je vais refaire la même chose (rires). Non je rigole. Vous savez des fois on marque, on prévoit un truc mais on oublie."

"Je ne m’attends à rien, ajoute Nabil Fekir dans une vidéo de l’OL à propos de cette ambiance à Geoffroy-Guichard. Ce qu’ils me réservent… Il n’y a pas de problème. C’est un match important. Ils ont peut-être encore en tête cette célébration. Moi, j’irai là-bas pour gagner à Lyon. C’est plus motivant (l’ambiance hostile, ndlr). On a envie de faire un grand match. On connait tous l’importance de ce match-là. On va aller là-bas pour le gagner."


"Je regrette tout ce qu’il s’est passé après"


Pour Nabil Fekir, sa précédente visite dans le Chaudron reste inoubliable. "Ça reste l’un de mes meilleurs souvenirs, explique le Lyonnais. On connait tous l’importance du derby." Et il ne regrette pas d’avoir fait cette célébration, simplement jugée "chambreuse" d’un côté du derby, provocante de l’autre.

"C’était naturel, ce n’était pas prémédité, assure Nabil Fekir. Ça a eu des conséquences que je regrette, bien sûr. Je n’aurais pas voulu que ça se passe comme ça. C’est le foot. Je ne regrette pas le geste. C’était beau, on ne va pas se le cacher. Je regrette tout ce qu’il s’est passé après." Envahissement de terrain, match arrêté. Dimanche soir, on se passerait bien de tout incident.

 


 

Lyon a plein de défauts, mais pas celui-là assure Tousart

Foot01.com

Toujours aussi irrégulier, Lyon est en train de laisser filer une bonne occasion d’assurer sa place sur le podium en ce début d’année.

Les résultats timorés s’enchainent, et Bruno Genesio est de plus en plus dépité en voyant son équipe passer au travers de certains matchs. Ce fut le cas à Toulouse, où l’OL a été mené 2-0 avant de réagir de belle manière en fin de rencontre, pour aller chercher le nul, et passer même tout près de la victoire avec des dernières minutes en mode rouleau compresseur. Les Lyonnais se pensent-ils au-dessus de leurs adversaires au point de ne pas jouer sérieusement ? Lucas Tousart s’en défend vertement dans les colonnes du Progrès.

« Nos soucis ne datent pas d’aujourd’hui. C’est dans la tête. C’est forcément regrettable d’attendre d’être puni pour réagir. Vous pouvez l’interpréter comme vous voulez mais il n’y a pas de suffisance de notre part et il faut retenir notre état d’esprit », a livré le milieu de terrain, persuadé que si la machine se grippe aussi régulièrement, c’est simplement que le problème est mental. C’est en tout cas le constat effectué par Bruno Genesio, qui ne parvient pas à comprendre comment son équipe manque à ce point de régularité dans la performance.

 


 

Un coup de théâtre au mercato pour faire sauter ce bouchon ?

Foot01.com

Considéré comme le troisième larron au poste d’arrière droit, Kenny Tete passe une saison difficile même s’il répond présent à chaque fois qu’il est sollicité.

Le latéral néerlandais n’avait en tout cas pas vu les choses sous cet angle lorsqu’il a signé pour l’Olympique Lyonnais à l’été 2017, alors qu’on lui prévoyait un bel avenir et un futur poste de titulaire. Mais cette situation met en tout cas en appétit de nombreux clubs européens, conscient que l’ancien de l’Ajax Amsterdam se mettait tout de même en évidence, notamment lors de ses matchs avec la sélection néerlandaise. Après les approches de Galatasaray et du Bétis Séville ces dernières semaines, c’est un club anglais aux moyens forcément intéressants qui se rapproche.

Selon El Desmarque, Wolverhampton est prêt à faire un effort financier pour convaincre Lyon de lâcher son latéral droit. Si les discussions peuvent se prolonger, le Néerlandais serait tenté par l’idée de se relancer après une première partie de saison décevante. A un poste où il y a clairement surnombre, l’OL pourrait être désireux d’écouter les propositions financières. Même si entre le possible départ de Tete et la fin de contrat de Rafael, il ne faudrait pas que le club rhodanien se retrouve finalement obligé de recruter l’été prochain avec le seul Léo Dubois dans son effectif. A moins que le départ de Tete ne laisse entrevoir un changement de cap dans le dossier Rafael, qui rêve de prolonger à Lyon et le fait clairement savoir depuis des mois...

 


 

L'OL discute pour prolonger son gardien Anthony Lopes

Lequipe.fr

Présent en conférence de presse, à la veille du derby à Saint-Etienne dimanche, le gardien de l'OL Anthony Lopes a évoqué la question de l'éventuelle prolongation de son contrat. « Je fais le plus beau métier du monde et j'arrive à vivre de ma passion, souriait l'international portugais, sous contrat jusqu'en juin 2020. Des contacts ont été pris cette semaine et on verra ce que l'avenir nous réserve. Je me concentre sur le rectangle vert et non sur tout ce qui peut se passer ailleurs. Ce n'est pas de mon ressort, ce sont mes conseillers qui s'en occupent. »

Très attaché à son club formateur, Lopes n'a toutefois pas écarté la possibilité de faire l'ensemble de sa carrière dans le Rhône. « Tout est possible, confiait-il. Je suis dans un club que j'aime. Depuis tout petit, j'en porte les couleurs. Je prends énormément de plaisir et je suis à côté de ma famille, de mes amis. Avec les ambitions du club qui sont très élevées, je me reconnais parfaitement dans son projet. »

 


 

Cornet ne rejoindra pas Watford

Topmercato.com

Courtisé par Watford durant ce mercato hivernal, Maxwel Cornet a pris une décision sur son avenir. Maxwel Cornet L'attaquant de l'Olympique Lyonnais n'a pas donné suite à la proposition émise par la formation anglaise, dixit les informations du quotidien L'Equipe.

Sous contrat jusqu'en juin 2021 avec les Gones, le footballeur de 22 ans ne joue pas beaucoup depuis le début de saison. Il reste désormais à savoir si l'ancien Messin arrivera à trouver un point de chute avant le 31 janvier.

 

Voir aussi... Saint-Etienne - OL : L'Avant Match

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on samedi, 19 janvier 2019 19:03