L'actu du Mercredi 6 Février

Voir aussi... Guingamp - OL : L'Avant Match

Retour proche pour Rafael

Maxifoot.fr

Opéré des adducteurs fin novembre, Rafael (28 ans, 11 matchs en L1 cette saison) se rapproche d'un retour. En effet, Bruno Genesio a affirmé ce mercredi que le latéral droit brésilien allait disputer un match de reprise avec la réserve, ce week-end. Une bonne nouvelle pour l'Olympique Lyonnais.

 


 

Pourquoi Anthony Lopes n’est plus appelé par le Portugal

Butfootballclub.fr

International à 7 reprises avec le Portugal, le gardien de l’Olympique Lyonnais, Anthony Lopes (28 ans), a confié les raisons qui l’ont poussé à mettre la sélection de côté.

Anthony Lopes n’a plus été appelé par le Portugal depuis la dernière Coupe du Monde en Russie. Une absence que le portier lyonnais, si solide depuis le début de saison et exceptionnel face au PSG dimanche dernier, a expliquée mardi soir sur OL TV.

« J’ai mis la sélection en stand by », a-t-il confié. Avant d’évoquer les raisons de son choix : « J’ai un jeu énormément basé sur l’énergie et l’explosivité. Et c’est une saison charnière pour mon évolution future. C’est une décision que j’ai prise après une discussion avec le sélectionneur à la suite de la Coupe du monde. Je suis très famille et de ne pas voir grandir mes enfants, c’est ce qui me manquait le plus. C’est mon choix propre. »

A 28 ans, Lopes ne semble toutefois pas avoir fait une croix sur la sélection. Et sa forme du moment doit forcément attirer l’attention de Fernando Santos.

« Il a eu des histoires et il en souffre, mais il faudrait compter les points qu’il rapporte depuis quelques saisons, avait notamment commenté Jérôme Alonzo, après la grosse « perf » de Lopes lors du derby remporté par les Gones à Saint-Etienne (2-1). C’est un gardien qui est sous côté mais c’est un pilier. C’est assez impressionnant. Il a un gabarit hors du temps. C’est le dernier des Mohicans ».

Au regard des ses récentes prestations, c’est même une évidence.

 


 

La liste retenue pour la C1 sans Gouiri

Topmercato.com

L'Olympique Lyonnais a communiqué la liste des joueurs convoqués pour la phase à élimination directe de la Ligue des Champions. Bruno Genesio Le club rhodanien a publié un groupe sans surprise, dévoilé par l'UEFA. En phase de reprise, Amine Gouiri figure dans la liste B. Les Gones de Bruno Genesio vont défier le FC Barcelone en huitièmes de finale, les 19 février et 13 mars prochains.


 

Genesio prolongé plus tôt que prévu ? Le coup de théâtre se prépare

Foot01.com

Tandis qu’une issue n’était pas attendue avant mai concernant l’éventuelle prolongation du contrat de Bruno Genesio, il semblerait que les supporters de l’OL pourraient avoir une réponse plus rapidement que prévue. En effet, Jean-Michel Aulas envisage de décider de prolonger ou non son entraîneur fin mars, comme le président rhodanien l’a confié au détour d’une interview pour RMC Sport. Par ailleurs, Jean-Michel Aulas a annoncé qu’il était possible que Bruno Genesio soit automatiquement prolongé, si certains paliers de performances étaient atteints. Ceux-ci n’ont, en revanche, pas été dévoilés…

« On a défini un certain nombre de règles qui permettraient effectivement de le prolonger systématiquement, mais on sait aussi que même si ces règles n'étaient pas atteintes, ou si elles étaient atteintes, on peut recréer la discussion, changer notre philosophie. Donc j'ai décidé, lorsqu'on aura passé les prochains tours de la Ligue des Champions, de réunir mon comité de gestion pour voir ce que l'on doit faire, si l'on doit prendre une décision plus rapide, fin mars, ou si on doit au contraire attendre. Mais je comprends que pour Bruno et tout son staff, c'est important de lui donner une position. Donc je réfléchis à trouver la solution au plus tôt, ce qui vous permettra bien sûr d'avoir une information beaucoup plus tôt qu'à la fin de la saison. Rendez-vous fin mars, je pense qu'on aura avancé sur cette réflexion » a confié Jean-Michel Aulas. Fin du suspense dans deux mois, maximum…

 


 

Denayer, Dembélé... Aulas couronné roi du mercato !

Foot01.com

Face au Paris Saint-Germain dimanche soir, l’Olympique Lyonnais a pu compter sur ses cadres à l’image des matchs réussis par Lopes ou Fekir. Mais après la rencontre, Jean-Michel Aulas s’était également félicité de la performance de deux recrues du mercato estival, à savoir Jason Denayer et Moussa Dembélé. Interrogé par le site Olympique-et-Lyonnais, Nicolas Puydebois a été dans le sens du président rhodanien en tirant un grand coup de chapeau à l’international belge et au buteur recruté en provenance du Celtic Glasgow. Selon l’ancien gardien de l’OL, les deux recrues majeures du mercato estival de l’OL s’imposent comme des joueurs indiscutables aux yeux de Bruno Genesio. Et cela représente forcément une bonne nouvelle pour l’actuel 3e de L1.

« Jason Denayer est vraiment le nouveau patron de la défense lyonnaise. On a vu que Marcelo avait été en grande difficulté dès l’entame du match contre le PSG, cela montre à quel point Denayer est devenu le baromètre de la défense lyonnaise. Il est très propre défensivement et très bien placé à l’image du ballon sauvé sur la ligne face à Paris. Sa propreté technique apporte beaucoup de sérénité à l’arrière-garde de l’OL. Maintenant que Bruno Genesio est revenu à une défense à quatre avec deux ailiers (Traoré et Depay), il faut amener le ballon devant le but donc la présence de Dembélé est nécessaire. C’est un vrai joueur de tête, il a ce profil un peu à l’anglaise de prendre beaucoup de place dans la surface et d’avoir un excellent jeu aérien. Il se procure beaucoup d’occasions, même dans la profondeur. Cela étant, il manque encore de réalisme mais il a encore la possibilité de gagner en confiance et de marquer beaucoup de buts. Dans ce schéma-là (4-2-3-1), il mérite d’être titulaire » a expliqué le consultant dans l’émission "Tant qu’il y aura des Gones". Maintenant, l’objectif de Denayer et de Dembélé sera de confirmer, notamment dans les affiches moins prestigieuses.

 


 

Genesio : « Cela dépend beaucoup de nous »

OL.fr

L'entraîneur lyonnais s'est présenté en salle de presse pour évoquer le déplacement à Guingamp en Coupe de France.

Point santé

« Rafael a fait son retour à l’entraînement. Il va participer à une opposition avec la National 2. On espère qu’il fera une mi-temps ou un peu plus. Tout le monde est donc présent, excepté Amine Gouiri. »

Un turnover ?

« Il y aura certainement quelques changements selon les états de forme. Mais les objectifs sont les mêmes. Il n’y a pas de choix à faire. »

La Coupe de France

« J’ai dit que cette équipe méritait de gagner un trophée. Les valeurs des équipes se nivellent en Coupe. Guingamp est une équipe de Coupe. Elle est en finale de la Coupe de la Ligue. Il faudra être prêt, de la même façon qu’on l’a été dimanche dans l’engagement. Même si elle peut parfois être énervante, notre équipe est une équipe qui joue. On doit afficher le même degré de motivation si on veut poursuivre notre parcours. Cela dépend beaucoup de nous. Les joueurs ont été traumatisés par l’élimination face à Strasbourg car ils ont très envie de gagner quelque chose. »

La bonne dynamique

« On est dans une bonne période mais j’ai appris à être prudent. J’ai plutôt tendance à dire qu’on est en progrès, qu’on avance. Mais c’est l’avenir qui nous le dire. Le PSG est derrière nous. Le plus important est ce qui arrive. Il faut savourer mais surtout tout de suite se remettre dedans. Avec l’implication des derniers matches, on sait qu’on peut faire de grandes choses. L’équipe progresse. On grandit, on gagne en maturité. On doit être encore plus exigeants avec nous-mêmes. »

Villefranche – PSG

« Je suis allé voir leur entraînement hier. C’est un joli clin d’œil car j’ai débuté coach à Villefranche. C’est une belle récompense pour le club. Il a le potentiel pour être un peu plus haut encore. On ne sait jamais. Il faut jouer ce match pour ne pas avoir de regrets. »

Les médias OL à l’intérieur du groupe

« J’ai longtemps refusé les images d’intérieur dans le groupe. Le nouveau directeur de la chaîne a réussi à me convaincre des avantages de montrer aux supporters comment le groupe vit et prépare les matches. Je ne suis pas fan de tout cela mais on vit avec son temps. J’espère que cela plaît aux gens. C’est l’objectif. »

Le recrutement

« On ne parle pas assez du travail de Florian Maurice. On est très proches, on a la même vision des choses. Le club fait preuve de patience quand on recrute des joueurs. On laisse plus de temps à ces jeunes joueurs de s’intégrer, de s’adapter. On se rend compte que c’est la bonne méthode. Le club a beaucoup progressé dans ce domaine et cela explique la réussite du recrutement... La situation a toujours été claire avec Léo Dubois. Il a toujours travaillé et n'a jamais eu d'état d'âme. Il a été récompensé. »

La situation de Mapou Yanga-Mbiwa

« Mapou s'entraîne avec la Pro 2 et participe à quelques matches. Je n'ai pas d'information concernant le mercato. Il fait preuve d'un état d'esprit irréprochable. Il est dans notre vestiaire. C'est une situation difficile pour lui. Il est resté le même qu'avant. Cela me peine de voir un joueur de cet âge ne pas pouvoir s'exprimer sur les terrains. J'espère qu'il retrouvera un club. »

 


 

CdF : Caen pour Guingamp ou l'OL

Foot01.com

Tirage au sort des quarts de finale de la Coupe de France

Matches prévus le mardi 26 et le mercredi 27 février

AS Vitré - FC Nantes
PSG - Dijon
Rennes - Orléans
Guingamp ou Lyon - Caen

 


 

Carrière sait pourquoi les Gones ne luttent pas avec le PSG pour le titre

Butfootballclub.fr

Pour le consultant et ancien Gone Eric Carrière, le fait que les attaquants de l’OL soient moins impliqués contre les petites équipes explique leurs résultats en dents de scie.

Comment une équipe capable de battre Manchester City et le PSG peut-elle se retrouver aussi larguée pour le titre en championnat et incapable de soulever un trophée ? L’ancien meneur de jeu de l’OL Eric Carrière a la réponse à cette question et il l’a donné sur Canal+. Pour lui, c’est à cause de l’investissement de ses éléments offensifs…

« Oui, OL-PSG est le match de la saison pour le moment. C’est rare d’avoir un match incertain avec Paris donc là ça a été le cas, et cela donne une rencontre très intéressante. Maintenant, il faut de l’endurance mentale, c’est le très haut niveau et c’est ce qu’il manque à Lyon. »

« Les Parisiens ont toujours un niveau élevé, même quand ils sont moins biens. Sur des matchs contre des adversaires plus faibles, il y a par exemple moins de courses défensives des joueurs offensifs de l’OL, ce qui rend empêche la fluidité qu’il y avait contre le PSG. »

 

Voir aussi... Guingamp - OL : L'Avant Match

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on jeudi, 07 février 2019 00:19