L'actu du Dimanche 17 Février

Voir aussi... OL - FC Barcelone : L'Avant Match

Genesio a reçu une nouvelle rassurante… et une plus inquiétante avant le FC Barcelone

Butfootballclub.fr

Bruno Genesio, l’entraîneur de l’OL, espère pouvoir compter sur toutes ses forces vives pour la réception du FC Barcelone.

Dans deux jours, l’OL va vivre son grand rendez-vous de la saison avec la réception du FC Barcelone en huitième de finale aller de Ligue des champions. Un match pour lequel Bruno Genesio doit composer avec quelques incertitudes dans son effectif.

Pour commencer avec les bonnes nouvelles, l’Equipe assure que l’état physique de Tanguy Ndombélé est plutôt rassurant. Mamgré ses douleurs vives à la cheville gauche, le milieu international suscite pas mal d’espoirs en interne pour être aligné ce mardi.

En revanche, Jason Denayer est bien plus incertain. Sa blessure aux adducteurs contre Guingamp vendredi (2-1) oblige le défenseur belge à se soumettre à un lourd protocole de soins, sans être certain pour le moment que cela sera suffisant. D’après le quotidien, la participation de Denayer sera fixée « dans les ultimes heures avant la rencontre ». En cas de forfait, Marçal fait figure de favori pour le suppléer.


La compo probable face au FC Barcelone

 


 

Marcelo : « On ne doit pas avoir peur »

Lequipe.fr

« Quelle image avez-vous de Barcelone ?
Ce sera la première fois que j'affronte le Barça, l'une des meilleures équipes au monde. Beaucoup de Brésiliens sont passés dans ce club et surtout des phénomènes. Barcelone continue d'avoir une grande histoire même si c'est un peu différent aujourd'hui. Actuellement, il y a beaucoup de jeunes joueurs, c'est une espèce de transition pour cette équipe qui reste certainement l'une des meilleures au monde avec des joueurs de grande qualité.

Que pensez-vous de votre parcours en phase de poules de Ligue des champions ?
C'était bien. Nous avons eu un groupe difficile mais nous n'avons concédé aucune défaite. Manchester City est l'une des meilleures équipes actuellement et nous l'avons battue. Nous n'avons pas seulement gagné là-bas mais également convaincu les gens, contre City, car nous avons livré un grand match, et au retour également, même si nous ne l'avons pas emporté. Peut-être que cette année marque le retour des grandes années de Lyon en Ligue des champions. Ce sera différent contre Barcelone mais pourquoi ne pas maintenir cette tradition lyonnaise. Tout peut arriver.


« Nous jouerons contre onze joueurs, des êtres humains »


La confrontation contre Barcelone peut-elle ressembler à celles contre Manchester City ou le PSG ?

Oui bien sûr. Sur les grandes rencontres, cela marche bien pour nous. On ne doit pas avoir peur et montrer notre football. Nous jouerons contre onze joueurs, des êtres humains. Bien sûr, il y a Lionel Messi, peut-être le plus grand joueur au monde, mais il reste un humain.
Thomas Tuchel (PSG) pense « clairement » que l'OL peut battre le FC Barcelone

Craignez-vous des joueurs plus que d'autres à Barcelone ?
Non.

Quels peuvent être les atouts de l'OL pour gagner mardi et se qualifier ensuite ?
Nous jouerons chez nous devant notre public. Il y a aussi le fait d'affronter des équipes jouant comme nous, avec un jeu tourné vers l'offensive, cela donne de belles rencontres. Nous avons une équipe rapide avec beaucoup de qualité balle au pied. Avec la qualité de notre groupe, il est plus facile de jouer contre des équipes qui ne ferment pas le jeu.

À l'inverse, l'OL a parfois quelques difficultés contre les petits. Pourquoi ?
Ce n'est pas que nous jouons forcément mal mais parfois nos adversaires ont un jeu fermé. Mais on se focalise sur cela. On entend sans arrêt que nous sommes moins bons contre les petits. C'est prouvé psychologiquement, les choses arrivent telles qu'on les attend à force de l'entendre. Ce sont surtout des matches et des stades différents. On ne peut pas comparer un Lyon-Manchester City à une opposition face à un club moins huppé. Les grandes équipes ont un jeu moins fermé et ce n'est pas la même configuration. Le marquage des attaquants est différent et ça compte beaucoup. Si on regarde bien, Barcelone a également parfois des problèmes contre les petits.


« Nabil Fekir va nous manquer »


Que pensez-vous de l'absence de Nabil Fekir, suspendu à l'aller ?

Il va nous manquer. C'est un joueur à part et il donne beaucoup d'équilibre à notre équipe.

Barcelone, la Coupe de France, la lutte pour le podium en Ligue 1 : comment voyez-vous la fin de la saison ?
Excitante et stressante ! Cela fait partie de la vie des grandes équipes de vivre des fins de saison de ce genre. Nous devons avoir la motivation de gagner tous les matches, indépendamment de la compétition que l'on dispute. Pour la première place en Ligue 1, le PSG est vraiment loin devant mais si nous continuons sur notre lancée des dernières semaines, nous ferons une bonne fin de saison. »

 


 

Aulas croit en Depay contre le Barça

Maxifoot.fr

Muet depuis 15 matchs, Memphis Depay (25 ans, 25 matchs et 5 buts en L1 cette saison) n’aborde pas le 8e de finale aller de la Ligue des Champions contre le FC Barcelone, prévu mardi, avec confiance. Malgré cette disette, le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, est convaincu que l’attaquant néerlandais se réveillera face aux Blaugrana.

"Memphis, il voudrait jouer tous les matchs, et même les prolongations de tous les matchs. Peut-être que c'est ça mais je n'en suis pas sûr. En tout cas, il est toujours aussi adorable et je sais qu'il va marquer mardi soir", a expliqué le dirigeant rhodanien devant la presse. Sans Nabil Fekir, suspendu, l'OL devra compter sur un grand Depay.

 


 

Genesio devrait travailler avec l'agent Pini Zahavi

Lequipe.fr

Alors que le président Jean-Michel Aulas se positionnera sur l'avenir de Bruno Genesio à la fin du mois de mars, l'entraîneur lyonnais a annoncé, dans Téléfoot, qu'il y « avait de grandes chances qu'(il) travaille avec Pini Zahavi ». L'influent agent israélien s'est rapproché ces dernières semaines du technicien de 52 ans, engagé dans une réflexion au sujet de son avenir.

« Mais je m'occuperai des discussions avec Lyon », a tempéré Genesio, qui a dit son envie de prolonger l'aventure avec l'OL. « Je suis très clair. Mon souhait est de continuer à l'OL. J'ai la confiance du président, c'est très important. Tout est réuni pour s'épanouir ici. »

 


 

Aulas évoque l’intérêt du Barça pour Mendy

Foot-sur7.fr

Ferland Mendy, qui brille avec l’Olympique Lyonnais, serait convoité par le FC Barcelone. Une rumeur à laquelle il ne faut pas croire, selon Jean-Michel Aulas qui révèle avoir en revanche été approché par les recruteurs pour un autre Lyonnais.

Ferland Mendy est promu à un bel avenir. C’est vrai qu’il fait des merveilles à son poste de latéral gauche de l’OL. D’ailleurs, ses performances lui ont déjà valu d’être appelé en équipe de France.

Mais il n’y a pas que Didier Deschamps seul qui ait remarqué le talent de Ferland Mendy. Le FC Barcelone serait également tombé sous son charme. C’est du moins ce qu’annonce la presse.

Mais Jean-Michel Aulas dément cet intérêt des Barcelonais. Pour le président rhodanien, c’est vrai qu’Eric Abidal, secrétaire technique de l’écurie catalane, l’a contacté, mais pour le latéral gauche.

« Il m’a déjà appelé pour un joueur, mais pas pour lui (Mendy) », a révélé le patron des Gones dans les colonnes du Journal du Dimanche.

Une nouvelle qui devrait réjouir le PSG qu'on sait aux trousses du défenseur gone. Le tout est désormais de savoir quel Lyonnais est visé par les recruteurs barcelonais.

Visiblement, il ne faut pas compter sur Jean-Michel Aulas pour avoir la réponse.

 


 

Oui c'est possible, le Barça craint de se faire punir à Lyon

Foot01.com

Leader de la Liga avec un bon matelas d’avance, toujours en course en Ligue des Champions comme en Coupe du Roi, le FC Barcelone marche fort cette saison et les dirigeants sont comblés, puisqu’ils viennent de prolonger leur entraineur Ernesto Valverde.

Mais sur le plan sportif, le parcours en Ligue des Champions sera le juge de paix pour une formation qui se cherche clairement un second souffle. Deux matchs nuls consécutifs, dont un à domicile face au Real Madrid en Coupe du Roi, et une très courte victoire au Camp Nou face au Real Valladolid (1-0), et Gérard Piqué s’inquiète de voir son équipe piocher à l’approche du match à Lyon.

« Nous avons retrouvé le chemin de la victoire. Après deux matchs nuls, c’est toujours bien mais les sensations ne sont pas bonnes. Nous n’avons pas bien joué. Ce n’était pas un bon match. La seule bonne nouvelle de la soirée, c’est la victoire. Si nous ne jouons pas mieux mardi contre Lyon, ça ne se passera pas bien. Si on ne concrétise pas nos occasions, on devient une équipe moins forte. Bien sûr qu’il y a beaucoup de matchs et que les jambes sont lourdes mais nous avons eu une semaine de repos et on n’a pas eu de bonnes sensations », a livré le défenseur central barcelonais à LaLigaTV. Un constat volontairement alarmiste pour secouer les puces de la bande à Lionel Messi, mais qui permet au moins à l’OL de se dire qu’actuellement, le FC Barcelone n’est pas vraiment sur un nuage.


 

La préparation anti-Messi d'Anthony Lopes dévoilée !

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais se rapproche du premier des deux énormes rendez-vous contre le FC Barcelone et désormais le travail des joueurs de l'OL est uniquement focalisé sur la rencontre de mardi au Groupama Stadium contre Lionel Messi et ses coéquipiers. Au sein de l'effectif lyonnais, un joueur sait qu'il devra rendre une copie parfaite s'il veut éviter une déconvenue à sa formation, c'est bien évidemment Anthony Lopes. Et dans Le Progrès, Grégory Coupet, qui a croisé le Barça et Messi lorsqu'il jouait à l'OL, a confié qu'il avait mis en place des séances spécifiques pour préparer le portier international portugais à cette double confrontation.

Car celui qui est désormais l'entraîneur des gardiens de but de l'Olympique Lyonnais a bien compris les spécificités du jeu barcelonais. « J’ai prévu une préparation un peu spéciale pour Antho (Lopes). Je vais lui faire manger des toros à gogo dans le but d’intercepter des ballons. Quand on regarde les buts du Barça, on voit qu’il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire. Ils ont presque la capacité à faire des toros dans les 18 mètres. Alors, Il faut essayer d’anticiper au maximum. Mais, voir avant et moins subir, c’est super-dur. Et puis face à Messi, c’est tellement un pari. Il n’a pas une zone où il n’est pas à l’aise et je ne peux pas entraîner mes gardiens car je n’ai pas toute sa palette de gestes techniques. Il y a donc un moment où tu es livré à toi-même. Je vais faire en sorte qu’Antho ait envie d’être le meilleur. C’est tout. Je lui souhaite de ne pas se faire mystifier et j’ai bon espoir qu’avec sa tonicité, sa pêche, et son état de forme, il parviendra à en arrêter quelques-uns », explique, dans le quotidien régional, Grégory Coupet, qui en 2007 en avait pris 3 au Camp Nou contre ce même FC Barcelone.


Voir aussi... OL - FC Barcelone : L'Avant Match

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on dimanche, 17 février 2019 17:57