L'actu du Vendredi 8 Mars

Voir aussi... Strasbourg - OL : L'Avant Match

Terrier attend avec impatience de retrouver le RC Strasbourg

Butfootballclub.fr

Ancien joueur du RC Strasbourg, Martin Terrier trépigne à l’idée de rejouer à la Meinau avec l’OL et de revoir certains ex coéquipiers.

Désormais joueur de l’Olympique Lyonnais, Martin Terrier (22 ans) n’a pas oublié son prêt fructueux au RC Strasbourg lors de la saison 2017-2018. Prêt qui avait permis à l’ancien Lillois de se faire un nom en Ligue 1, une place en équipe de France Espoirs… Et de taper dans l’oeil de Lyon.

Samedi, l’attaquant nordiste retrouve le stade de la Meinau où il a brillé l’an passé. Non sans une certaine nostalgie comme il l’a laissé transparaître en conférence de presse ce vendredi : « J’ai hâte d’être à demain, de jouer à la Meinau et de voir mes anciens coéquipiers. Le match de Toulouse nous a fait du bien, on a marqué beaucoup de buts, c’est bien pour les attaquants ».

Content d’avoir pu enchaîner ces dernières semaines, Terrier lorgne avec envie le match de Barcelone mercredi prochain : « Un jeune joueur comme moi a besoin d’enchaîner. Les matchs de Guingamp et Toulouse m’ont fait du bien. Je prends de plus en plus confiance en moi (…) Le match du Barça est dans un coin de notre tête forcément. Il y a eu beaucoup d’exploits en Coupe d’Europe cette semaine. On se dit pourquoi pas nous ? »


 

Aulas rêve de cet entraîneur à Lyon, Arcadio Marcuzzi lâche une bombe

Footradio.com

Tandis que l’Olympique Lyonnais jouera la semaine prochaine son avenir européen à Barcelone, l’avenir de Bruno Genesio est toujours incertain dans le Rhône.

Effectivement, Jean-Michel Aulas a déjà prévenu tout le monde : c’est fin mars et pas avant qu’il décidera de l’avenir de son entraîneur, sous contrat avec l’OL jusqu’en juin prochain. Pour l’heure, difficile de pronostiquer le choix du président des Gones, lequel semble en plus étudier certaines pistes actuellement pour l’après-Genesio. Journaliste de la radio canadienne IMFC-Radio, Arcadio Marcuzzi a par ailleurs lâché une bombe sur la volonté de Jean-Michel Aulas pour le futur de l’OL.


L’Impact Montréal veut garder Rémi Garde


En effet selon lui, le patron des Gones souhaiterait faire revenir un certain Rémi Garde. « L’avenir de Rémi Garde, c’est un sujet dont ne parle pas beaucoup. Mais son contrat arrive à échéance à la fin de la saison. Le club a jusqu’à juin ou juillet pour activer une année en option supplémentaire. Mais si l’Impact active cette clause, son salaire (entre 1,5 et 2ME par an actuellement) va augmenter de manière exponentielle. Donc une réflexion est actuellement menée mais techniquement, l’Impact devrait vouloir renouveler Garde. Néanmoins, il y a des bruits qui me sont arrivés et qui disent que Jean-Michel Aulas souhaite faire revenir Rémi Garde à Lyon pour la saison prochaine » a lâché le journaliste, généralement bien informé sur l’Impact Montréal. Reste maintenant à voir si Rémi Garde est également emballé par la perspective d’un retour à Lyon…

 


 

Genesio : " Engranger de la confiance supplémentaire"

OL.fr

L’entraîneur lyonnais était en conférence de presse, ce vendredi, la veille du déplacement à Strasbourg pour la 28ème journée de Ligue 1 Conforama.

Le point santé

« Tous les joueurs sont quasiment disponibles pour le déplacement à Strasbourg. Amine Gouiri, bientôt opérationnel, et Jérémy Morel, encore trop juste, ne seront cependant pas convoqués pour cette rencontre. Marçal revient dans le groupe et sera opérationnel. »
 
Le match face Strasbourg

« C’est une équipe qui sait se sublimer face aux grosses équipes. Le stade de la Meinau a une ambiance extraordinaire. Thierry Laurey sait bien préparer ses joueurs lors des grandes affiches. Strasbourg est bien organisée et sait jouer dans plusieurs systèmes. La confiance vient en accumulant les victoires. On peut donc éventuellement engranger de la confiance supplémentaire en gagnant demain. On doit seulement s’occuper de nos résultats, et pas de ceux de nos concurrents. »
 
Une éventuelle rotation demain

« Je ne prépare pas le match face au Barça demain. J’ai la possibilité de donner du temps de jeu à certains joueurs. Les joueurs qui auront l’occasion de débuter, face à Strasbourg, peuvent également avoir l’opportunité d’évoluer mercredi. Ils devront être performants pour essayer de gagner, en Champions League, une place de titulaire. »
 
La victoire face à Toulouse

« On doit s’inspirer de cette très belle victoire. On va essayer de reproduire les mêmes idées de jeu demain. Les attaquants ont été performants, car ils ont été amenés dans les meilleures conditions possibles face au but. C’est la conséquence d’une bonne animation collective. »
 
Les frères Fekir

« C’était un moment important, pour eux, qu’ils soient ensemble sur le terrain. Je n’ai pas fait ce choix (l’entrée de Yassin Fekir en fin de match) pour seulement faire plaisir à Nabil Fekir. Même s’il possède un statut particulier dans l’équipe, car il est le capitaine. »
 
Une régularité trouvée

« On n’est à l’abri de rien. J’essaie de me servir des expériences malheureuses qu’on a connues cette saison pour avancer. Je me suis certainement trompé sur ma composition à Monaco. »
 
La saison de Martin Terrier

« Martin Terrier a fait un très bon match à l’aller face au FC Barcelone. Il s’est malheureusement blessé ensuite. Il est actuellement confronté à une forte concurrence. Il sait répondre présent quand je fais appel à lui. La concurrence présente, sur les postes offensifs, pousse tous les joueurs à être plus performant.
 
L’élimination du PSG

« J’étais très déçu, après le match, pour Thomas Tuchel, les joueurs et le football français. J’étais le premier supporter du PSG sur cette rencontre. C’est un match qui s’il est rejoué, je le pense, est gagné par les Parisiens. C’est un soir où rien n’allait dans le bon sens. Je ne pense pas que cette rencontre donne une mauvaise image de la Ligue 1 Conforama. Ce sont une accumulation de faits de jeu qui ont été défavorables aux Parisiens. Le football est parfois cruel. »
 
Le match retour face au Barça

« Il est nécessaire de se focaliser uniquement sur la rencontre de demain. Il ne faut cependant pas dissocier les deux prochains matches, que ce soit sur la performance et la composition d’équipe. Les joueurs doivent comprendre que rien n’est définitif pour mercredi. Il existe un lien entre les deux matches. On a parfaitement conscience nos objectifs. On a évidemment envie de se qualifier mercredi. Aucun joueur n’est encore certain de débuter la rencontre. Et le match se gagnera sur le terrain ».

 


 

Mendy trop cher pour le Barça

Maxifoot.fr

Annoncé dans le viseur du FC Barcelone, Ferland Mendy (23 ans, 37 matchs et 3 buts toutes compétitions cette saison) ne devrait pas rejoindre le club catalan l'été prochain. En effet, Marca explique que le prix réclamé par l'Olympique Lyonnais, estimé à 45 millions d'euros, est beaucoup trop élevé pour les finances de la formation espagnole. Pour doubler Jordi Alba, les dirigeants des Blaugrana pourraient jeter leur dévolu sur Filipe Luis, dont le contrat expire en juin prochain avec l'Atletico Madrid.

 


 

Tombeur du Real, il guide Lyon vers la qualification à Barcelone

Foot01.com

La donne n’a pas changé après le match aller (0-0), l’Olympique Lyonnais doit réaliser un exploit pour éliminer le FC Barcelone lors du huitième de finale retour de la Ligue des Champions mercredi.

Et pourquoi pas ? Cette semaine de Coupe d’Europe l’a encore prouvé, aucun favori n’est à l’abri d’une surprise. Demandez donc au Real Madrid, balayé à domicile par l’Ajax Amsterdam (1-4, 1-2 à l’aller). Les coéquipiers de Frenkie de Jong sont donc bien placés pour conseiller les Gones, à l’image du gardien André Onana, persuadé que l’OL doit attaquer.

« C'est vraiment possible. Je pense que Lyon a déjà réussi un résultat parfait à l'aller. Les Lyonnais ne doivent pas avoir peur, même de prendre des buts, a commenté le Camerounais dans L’Equipe. Car s'ils viennent pour défendre, ce sera vraiment compliqué face au Barça. Je connais le Camp Nou, il est grand et si tu veux défendre, c'est chaud... » D’autant que les Lyonnais peuvent compter sur des armes redoutables devant.


L’OL a ce qu’il faut


« Lyon a les atouts avec Fekir, Bertrand (Traoré), Dembélé... Ils vont vite. Les gars ont la capacité à faire reculer Barcelone, à lui créer des problèmes. Lyon a les hommes pour changer la situation, a estimé le portier de l’Ajax. Et comme pour le Real, si tu marques en premier, le public peut vite se retourner… » Bien sûr, les hommes de Bruno Genesio devront d’abord neutraliser le jeu du Barça, ce qui s’annonce déjà compliqué.

 


 

Les trois footballeuses préférées des Français sont lyonnaises

Sportune.fr

A trois mois de la Coupe du monde de foot en France, quelle est la popularité des footballeuses tricolores ? Elle est bonne pour au moins trois joueuses de l’Olympique Lyonnais, classées dans le Top 15 des « sportives préférées des Français« . Mais l’adhésion est partagée tel que le montre le sondage publié ce vendredi par TF1, en association avec le groupe Kantar. Wendie Renard, première de sa discipline est septième, avec 21% des suffrages.

La capitaine des Gones est la première plébiscité par les hommes (30,4%), devant la numéro nationale de tennis, Caroline Garcia (30%). Avec Wendie Renard, Eugénie Le Sommer et Amandine Henry se hisse dans le Top 15 des sportives que les Français préfèrent ; elles sont respectivement dixième (avec 19% des votes) et quatorzième (17%). Ce classement est dominé par la patineuse Gabriella Papadakis (28%), devant la skieuse de bosse, Perrine Laffont (26%) et Caroline Garcia (25%). Le panel repose sur un échantillon « représentatif de 521 femmes et de 482 hommes âgés de 18 ans et plus, du 18 au 20 février 2019 parmi une liste de 50 propositions de sportives par catégorie ».

Autre classement réalisé qui concerne les sportives retraitées. Les footballeuses sont à des places plutôt modestes, à la 18e pour Marinette Pichon, la 22e pour Laure Boulleau et la 28e Corine Diacre. Il ne s’en faudra que d’un titre le 7 juillet prochain, pour que la dernière- sélectionneuse nationale des Bleues -, dope sa cote de popularité et l’amour des Français à son égard. C’est Laure Manaudou (41%) qui domine, avec Marie José Perec (38%) ce classement de celles qui ont marqué l’histoire du sport national.

 


 

L'OL soutiendra Saint-Etienne "même si ça leur arrache le cœur", selon Galtier

RMC.fr

Présent ce vendredi en conférence de presse, Christophe Galtier s'est exprimé sur le choc à venir entre Saint-Etienne et Lille, dimanche, à l'occasion de la 28e journée de Ligue 1. L'entraîneur lillois estime que, pour une fois, les Verts pourront compter sur le soutien des Lyonnais.

C’est l’un des chocs de la 28e journée de Ligue 1. Cinquième à six longueurs du podium, Saint-Etienne accueille dimanche (15h), à Geoffroy-Guichard, une équipe de Lille solidement installée à la deuxième place du classement. Invaincus en championnat depuis le 22 décembre, les Dogues comptent cinq points d’avance sur Lyon (3e), dix sur Marseille (4e) et onze sur les Verts. Une victoire de l’ASSE ferait donc les affaires des deux Olympiques, ce qui n’a pas échappé à Christophe Galtier. Resté sur le banc de Saint-Etienne entre 2009 et 2017, celui qui est aujourd’hui en place à Lille est convaincu que les Gones soutiendront, pour une fois, leurs rivaux stéphanois dimanche.


"Un match intense" dans le Chaudron


"Je connais la maison lyonnaise. Ils seront sûrement supporters de Saint-Etienne, même si ça leur arrache un peu le cœur. Je suis sûr que Bruno (Genesio) et sa direction vont être supporters des Verts pour ce match-là", s’est amusé ce vendredi Galtier en conférence de presse. S’ils s’imposent samedi à Strasbourg (17h) et que le Losc s’incline dans le Chaudron, les Lyonnais reviendront à seulement deux unités de la deuxième place. "D’ici la confrontation contre Lyon (4 mai), il faudra faire des résultats, avoir une moyenne de points élevée. Ça passe par des performances à domicile et à l’extérieur. Lyon est une équipe très compétitive", a souligné Galtier.

"On est devant, on veut faire la course en tête", a appuyé l’entraîneur lillois, qui promet "un match intense" contre Saint-Etienne. "Plus la fin du championnat approche, plus les points pris sont importants", a-t-il ajouté.


Il encourage l'OL face au Barça


Interrogé par ailleurs sur le huitième de finale retour de Ligue des champions à venir entre le Barça et l’OL, mercredi au Camp Nou (21h, à suivre en exclusivité sur RMC Sport), Galtier a glissé un mot d’encouragements aux Lyonnais: "L’histoire de cette semaine montre qu’il faut y croire. Barcelone est une équipe très forte. Mais Lyon a su gagner à l’extérieur en Ligue des champions. Ils sont capables de faire un résultat, il faut y croire pour le football français, il faut supporter les équipes françaises en Coupe d’Europe."

 

Voir aussi... Strasbourg - OL : L'Avant Match

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on vendredi, 08 mars 2019 20:22