L'actu du Lundi 11 Mars

Avenir, Messi, Barça… Nabil Fekir fait un point complet

Butfootballclub.fr

Le capitaine de l’OL Nabil Fekir, de retour de suspension, jouera mercredi le 8e de finale retour de la Ligue des champions face au FC Barcelone au Camp Nou (21h).

Et si Nabil Fekir était le facteur X du 8e de finale retour de la Ligue des champions entre l’OL et le FC Barcelone mercredi soir au Camp Nou ? Jean-Michel Aulas avait soulevé cette hypothèse peu après le match nul entre les deux équipes au Groupama Stadium le mois dernier (0-0).

Que pense Fekir de celle-ci, lui qui sera de retour de suspension en Catalogne ? « Le FC Barcelone est l’une des meilleures équipes européennes. C’est toujours plaisant de jouer face à ce genre d’équipe. Et c’est normal que les supporters attendent beaucoup de moi sur cet affrontement. On va donner le maximum. Même si on sait que ça va être un match compliqué, affirme-t-il sur le site officiel de l’OL, avant d’évoquer Lionel Messi. C’est, pour moi, le meilleur joueur au monde. Je l’ai déjà croisé, à la Coupe du monde, sur les terrains. Lionel Messi est au top depuis dix ans. Il se montre décisif chaque année. Il fait gagner des trophées à son équipe. On va essayer de le bloquer au maximum. »

Questionné enfin sur son avenir au mercato estival, Fekir a été clair : « Les rumeurs font parties d’un mercato. C’est normal. Je suis bien ici. J’ai comme objectif de remporter un titre à Lyon. Je donne le maximum en tout cas. »

 


 

Marçal, Kenny Tete, Oumar Solet… Qui pour remplacer Marcelo ?

Football365.fr

Si l’optimisme est revenu à Lyon depuis quelques heures concernant une participation de Marcelo au huitième de finale retour contre le Barça, la santé précaire du Brésilien pousse à anticiper. Avec Marçal, Kenny Tete et Oumar Solet, ils sont trois à postuler. L’occasion de juger les points forts et faibles de chacun.


Fernando Marçal (30 ans) : Le favori

Les plus : Mis au ban en fin de saison dernière et pas vraiment dans les plans au début de saison, le Brésilien a profité du passage à trois défenseurs centraux pour se relancer. Contre le Barça, son aisance technique se serait pas de trop dans une tactique qui risque de se focaliser sur les contres. L’ancien Guingampais a pour lui de pouvoir ressortir intelligemment le ballon vers ses milieux. Il a démontré depuis le derby contre Saint-Etienne qu’il est difficile de le prendre en vitesse. Face à Messi ou Coutinho si Ousmane Dembélé est forfait, ça peut toujours servir tout comme sa lecture du jeu et son sens de l’anticipation. Deux points forts que l’on avait pu observer contre Manchester City lors de la phase de poule.

Les moins : Ce match contre les Citizens reste comme l’un des matchs les plus aboutis des Lyonnais et de Marçal. Seulement Bruno Genesio évoluait encore à trois défenseurs centraux et l’expérience du Brésilien dans une défense à 4 est nulle. De plus, cela force Jason Denayer à se décaler sur la droite alors que le Belge évolue à gauche aux côtés de Marcelo. Un vrai problème ? Peut-être pas mais dans un tel match, les repères ont leur importance. La question physique se pose aussi puisque Marçal a loupé les trois derniers matchs de l’OL et il faut remonter au 15 février pour trouver trace d’un match joué dans son intégralité.

Notre avis : 70%


Kenny Tete (23 ans) : Le revenant

Les plus : Des trois prétendants, il est celui qui a le plus d’expérience en Coupe d’Europe malgré son jeune âge (27 matchs). Suite à la blessure de Marcelo et face à l’absence de Marçal, c’est lui qui a dépanné dans l’axe à Strasbourg. Malgré le résultat final (2-2), Genesio a salué son match faisant ressortir son agressivité et son sérieux. Il est vrai que le Néerlandais prouve depuis son arrivée dans le club lyonnais qu’il est un lâche rien sur le terrain. Du mental il en faudra mercredi soir contre le Barça. Son jeu de tête est également très intéressant et s’il ne l’utilisera pas souvent dans le jeu, il peut être précieux sur les coups de pieds arrêtés offensifs et surtout défensifs. En choisissant de titulariser Tete, le coach de l’OL permettrait à Denayer de rester dans l’axe gauche qu’il affectionne.

Les moins : L’ancien latéral de l’Ajax revient un peu de loin cette saison et fait les montagnes russes. S’il a profité de la blessure de Rafael pour s’offrir du temps de jeu durant l’hiver, il a vu Léo Dubois reprendre l’avantage à droite. Cela s’en ressent dans les chiffres puisque Tete n’a disputé que 184 minutes depuis début février. Le manque de rythme face à l’explosivité barcelonaise peut se payer cash. N’étant pas un spécialiste du poste, le Néerlandais a contre lui d’avoir par moment des sautes d’humeur ou de concentration.

Notre avis : 29%


Oumar Solet (19 ans) : L’espoir

Les plus : Le seul vrai spécialiste du poste parmi tous les remplaçants potentiels de Marcelo. Mais c’est bien là le seul point positif qu’il peut mettre en avant au moment de postuler pour une place de titulaire. Accordons-lui également sa puissance et sa taille (1,92m) pour les coups de pied arrêtés.

Les moins : Son âge parle de lui-même. Débarqué de Laval la saison dernière, Solet est un espoir du club lyonnais et n’a pratiquement aucune expérience du haut niveau. Cette saison, il n’a joué que trois matchs avec les professionnels et aucun dans la plus grandes des compétitions européennes. Le titulariser mercredi soir revient à l’envoyer au « casse-pipe ». Surtout que certaines de ses prestations professionnelles ont montré qu’il est encore trop vert même pour la Ligue 1.

Notre avis : 1%


Mapou Yanga-Mbiwa (29 ans) : Juste pour le plaisir

Les plus : Spécialiste du poste, champion de France, international français, vécu européen (35 matchs).

Les moins : Placardisé par Bruno Genesio depuis plus d’un an.

Notre avis : 0% bien évidemment

 


 

La rencontre face à Montpellier officiellement reportée

Butfootballclub.fr

C’était dans l’air depuis quelques jours, la rencontre opposant l’OL à Montpellier, prévue ce samedi 16 mars, a été reportée par les autorités.

Dès samedi, l’Equipe évoquait la possibilité que la rencontre entre deux formations de haut de tableau, qui devait se tenir le 16 mars, puisse être reportée. Confirmation ce lundi avec un arrêté préfectoral annonçant le report de la rencontre.

En raison de la marche contre le climat et la journée internationale contre le racisme et l’homophobie qui nécessite des forces de l’ordre et un « antagonisme historique » entre les supporters lyonnais et montpelliérains, la décision du report a été prise.

Pour le moment, on ignore à quelle date cette rencontre aura finalement lieu.

 


 

L’avenir de Tanguy Ndombélé en passe d’être fixé ?

Butfootballclub.fr

Le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, Tanguy Ndombélé, et ce n’est pas nouveau, séduit plusieurs cadors anglais. Manchester City serait plus que jamais aux aguets.

Hier, lors de l’émission Téléfoot, le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a été on ne peut plus clair quant au prochain mercato d’été : un seul ticket de sortie sera accordé aux joueurs de son effectif. Et bien malin qui, aujourd’hui, peut savoir quel élément aura la droit de faire ses valises en direction d’un autre championnat. Les candidats, on le sait, ne manqueront pas : Nabil Fekir, Memphis Depay, Tanguy Ndombélé, la liste pourrait même se rallonger.

En attendant, et puisque les médias de toute l’Europe, commencent déjà à évoquer le mercato d’été à venir, le nom de Tanguy Ndombélé fleurit fréquemment les pages des tabloïds anglais. Pour lesquels c’est presque devenu une évidence : le milieu de terrain français va rejoindre la Premier League. On veut bien, certes, mais où ?

 


 

Aulas lève un coin de voile sur l’avenir de Genesio

Foot-sur7.fr

C’est à la fin de ce mois de mars que Jean-Michel Aulas va prendre la décision de prolonger ou non, Bruno Genesio, à l' OL. Mais bien avant, le président a dévoilé le souhait du technicien dont le contrat expire en juin 2019.

C’est bien après le match décisif de 8e de finale retour de Ligue des Champions prévu ce mercredi 13 mars, que Jean-Michel Aulas et le conseil d’administration de l' OL décideront du sort de Bruno Genesio.

En effet, le président du club rhodanien a fixé le délai de fin mars pour trancher la question de l’avenir de l’entraineur de son équipe. Toutefois, il a appris que ce dernier lui a fait part de son envie de rester sur le banc des Gones après juin 2019.

« Bruno l'a exprimé : il a dit que sa priorité était de rester. Donc, c'est un acquis », a lâché Aulas dans Téléfoot, tout en précisant que la décision de prolonger Genesio ou le laisser partir à la fin de son bail n’est pas encore arrêtée.

« La décision n'est pas prise, sinon je lui aurais dit, ce qui aurait peut-être évité qu'il ait cette indécision », a-t-il informé ensuite. Nul doute que le résultat de Lyon contre le Barça, mercredi soir, va influencer la décision des dirigeants olympiens.

« J’aurai un entretien avec Bruno avant Barcelone pour lui dire le fond de ma pensée, pour qu'on se donne vraiment tous les atouts pour aller à Barcelone, non pas d'échafauds ou de pression inutile », a fait savoir Jean-Michel Aulas.

 


 

Aulas en rêve au mercato, lui est dans le flou le plus total !

Foot01.com

Dans quelques semaines, Hector Herrera arrivera à la fin de son contrat avec le FC Porto.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’international mexicain de 28 ans attire les convoitises sur le marché des transferts. Effectivement, de nombreux clubs comme Rome ou encore l’Inter et le Real Madrid suivent de près sa situation… au même titre que l’Olympique Lyonnais. Sur Twitter il y a quelques semaines, Jean-Michel Aulas avait d'ailleurs officialisé l’intérêt des Gones pour le capitaine du FC Porto. Mais interrogé par A-Bola, l’agent du joueur a calmé tous les prétendants, affirmant qu’aucune décision n’avait encore été prise.

« L’année dernière, il avait signé pour le Real Madrid, quelques mois plus tard, c’était pour l’Inter, et puis pour l’AS Rome, puis pour Tottenham et Arsenal, et maintenant, c’est l’Atlético de Madrid. La vérité est qu’Hector n’a signé aucun contrat avec un club. Il n’a pas encore décidé de son avenir et il se concentre sur la fin de saison avec Porto » a souligné Gabriel Moraes, qui n’a par ailleurs pas pris la peine de citer le nom de l’Olympique Lyonnais. Un indice pour l’avenir d’Hector Herrera ? Assurément, il est encore trop tôt pour le dire. D’autant que l’éventuelle arrivée du joueur dépendra sans doute en grande partie du classement final des Gones en L1…

 


 

Ousmane Dembélé toujours très incertain contre Lyon

RMC.fr
 
Victime d’une élongation, l’ailier du FC Barcelone Ousmane Dembélé n’a pas participé à l’entraînement ce lundi matin. Le champion du monde est toujours très incertain pour la réception de l’OL mercredi, lors du 8eme de finale retour de Ligue des champions (en direct sur RMC Sport). 

Blessé samedi face au Rayo Vallecano (3-1), l’attaquant français du FC Barcelone Oussmane Dembélé souffre d’une petite élongation au biceps fémoral de la cuisse gauche. Sa participation pour le huitième de finale retour de la Ligue des champions contre l’Olympique Lyonnais mercredi (en direct sur RMC Sport1) est très incertaine.

Le joueur n’a pas participé à la séance d’entraînement à huis clos qui avait lieu ce lundi matin au centre d’entraînement du FC Barcelone, Ciudad Deportiva Joan Gamper. Il a pourtant terminé la rencontre face au Rayo Vallecano ce week-end, Mais il a fini le match avec une vraie gêne au niveau de la cuisse

Décision dans les dernières heures avant le match

Pour ce genre de blessure le protocole de soins réclame à dix jours de repos, Pour autant le FC Barcelone espère encore disposer de son joueur pour le huitième de finale de mercredi. La décision devrait donc être prise dans les dernières heures précédant la rencontre en fonction du ressenti du joueur et d’une dernière échographie. Reste qu’il est peu probable qu’Ousmane Dembélé puisse  jouer. Les options pour le remplacer seraient naturellement Malcom ou Coutinho mais la possibilité de voir Prince Boateng existe aussi.


 

L'OL pleure, Lille a 87 % de chance de finir deuxième de L1

Foot01.com

Vainqueur de Saint-Etienne dimanche après-midi à Geoffroy-Guichard (0-1), Lille a pris une énorme option sur la qualification directe pour la prochaine Ligue des Champions. Avec sept points d’avance sur Lyon, les hommes de Christophe Galtier peuvent désormais avoir l’ambition de terminer deuxièmes. Pour ce qui est du podium, les Dogues ont encore plus de marge avec une avance de dix points sur l’Olympique de Marseille, malgré le retour en forme des Phocéens.

Un matelas conséquent qui pousse à l’optimisme du côté de Lille. Maître de conférences en informatique à l’université de Lille, Fabien Torre a ainsi calculé le pourcentage de chance du LOSC de terminer dans les trois premiers, rapporte France 3. Et il est énorme puisque selon ses calculs, l’équipe de Nicolas Pépé a 98 % de chance de terminer sur le podium et 87 % de chance d’être le dauphin du Paris Saint-Germain en fin de saison. Marseille et Lyon peuvent pleurer devant cette statistique qui en dit long sur la saison incroyable des Nordistes.

 

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on lundi, 11 mars 2019 19:26