L'actu du Dimanche 21 Avril

Fekir : Mauvaise nouvelle pour Aulas et Lyon

Foot-sur7.fr

Sale nouvelle pour l' OL : Nabil Fekir a confirmé, jeudi, qu’il n’a pas encore trouvé d’accord avec Jean-Michel Aulas pour la prolongation de son contrat qui arrive à terme en juin 2020.

« Pas de nouveau. Il me reste un an de contrat. Les négociations n’ont pas avancé », avait-il déclaré en conférence de presse. Bien avant le capitaine de l’ Olympique Lyonnais, le président avait également confirmé un statu quo.

« Il n'y a pas de discussions. Il y en a eu une avec son agent (Jean-Pierre Bernès, ndlr), qui a été refusée », avait répondu le dirigeant rhodanien début avril dans L’Équipe, au sujet des négociations pour la prolongation de Fekir.

Finalement, Bernès n’est plus le représentant de ce dernier depuis mercredi dernier.

« J’ai terminé mon contrat le 17 avril. (...) C’est un choix que Nabil a fait. C’est comme dans toutes les relations humaines, de temps en temps, il peut y avoir des divergences de vues sur un avenir, ou sur un comportement », a-t-il expliqué sur Europe 1, vendredi.

Toutefois, Aulas pourrait bien avoir du fil à retordre avec le nouveau représentant ou le clan du capitaine. En effet, Gilles Favard croit savoir que ce dernier se montre très gourmand pour poursuivre l’aventure dans son club formateur.

« On sait que Nabil Fekir veut prolonger à Lyon. Il a demandé 850 000 euros par mois et un contrat de 2 ans pour son frère », a révélé le consultant. Ce dernier doute par ailleurs que le président de l' OL accepte cette demande. Sans doute, le grand patron de l' Olympique Lyonnais sera contrarié si l'information se confirme.

« Je ne pense pas que l’ OL accède à ces demandes et cela crée forcément des problèmes. À 850.000 euros par mois et que tu l’as quatre ans sur le porte-bagage… Fekir a changé d’agent, s’il signe à ce tarif-là, il faut lui faire une statue », estime Favard.

Comme quoi, un accord entre l' OL et l'international français est loin d’être trouvé !

 


 

Lisandro Lopez et Lacazette, Lyon a trouvé sa nouvelle star !

Foot01.com

Bien évidemment il ne faut pas s'enflammer, mais s'il y a un joueur qui suscite d'énormes espoirs actuellement à l'Olympique Lyonnais, c'est bien lui, et pourtant il n'est pas issu du centre de formation du club de Jean-Michel Aulas. Lui, c'est Martin Terrier, l'attaquant de 22 ans que l'OL est allé chercher au mercato d'hiver à Lille moyennant 15ME, bonus inclus, le joueur finissant son prêt à Strasbourg avant de rejoindre Lyon l'été dernier. Et si Martin Terrier a pris du temps pour trouver ses repères au sein du groupe de Bruno Genesio, il est désormais un maillon important de l'effectif lyonnais, ce qu'il a encore démontré vendredi face à Angers. En effet, l'attaquant a marqué face au SCO son cinquième but en cinq matchs consécutifs, ce qui est le signe d'une montée en puissance que nul ne peut contester.

Et si l'ancien lillois marque des buts, il pèse également de plus en plus dans le jeu offensif de l'Olympique Lyonnais. Au point que certains commencent déjà à voir un avenir radieux sous le maillot de l'OL pour Martin Terrier. C'est notamment le cas de Gérald Baticle, adjoint de Bruno Genesio et grand connaisseur s'il en est du club. « Martin a pris conscience de ses qualités. C’est un attaquant complet de la trempe de Lisandro Lopez et d’Alexandre Lacazette. Son but de la tête montre qu’il ne se met plus de frein psychologique. Et puis, il sait faire briller les autres et ne force pas sur ses stats », explique le coach adjoint, qui a même donné le surnom de « chirurgien » à celui qui a encore trois ans de contrat avec l'Olympique Lyonnais.

 


 

La Juve en avance pour Ndombele ?

Maxifoot.fr

Annoncé dans le viseur de plusieurs grands clubs européens, notamment Manchester City, le Paris Saint-Germain et Manchester United, Tanguy Ndombele (22 ans, 29 matchs en L1 cette saison) pourrait prendre le chemin de l'Italie l'été prochain. En effet, The Sun annonce que la Juventus Turin a pris une longueur d'avance dans ce dossier.

La Vieille Dame serait prête à débourser 60 millions d'euros pour boucler l'arrivée d'un joueur ciblé comme une priorité pour renforcer son milieu de terrain. Il s'agit justement du prix fixé par le président lyonnais Jean-Michel Aulas pour accepter de se séparer de l'ancien Amiénois. Affaire à suivre...

 


 

Genesio l'énerve, Guy Roux dévoile pourquoi

Foot01.com

Depuis qu'il a dévoilé il y a huit jours qu'il ne postulait pas à une prolongation de contrat comme entraîneur de l'Olympique Lyonnais en fin de saison, Bruno Genesio semble plus serein et ses joueurs ont renoué avec la victoire vendredi contre Angers. Malgré une grosse domination, l'OL s'est pourtant fait peur en toute fin de rencontre. Et c'est cela qui a clairement agacé Guy Roux, l'ancien entraîneur estimant que Bruno Genesio commettait souvent la même erreur dans les ultimes minutes des rencontres jouées par l'Olympique Lyonnais.

Et Guy Roux de dévoiler les raisons de cet agacement ostensible. « Une autre habitude de Lyon, mais il n’y a pas que Lyon, c’est de changer un joueur important dans les dix dernières minutes quand on mène...et souvent derrière on prend un but. Bruno Genesio a fait sortir Fekir contre Angers, tout le monde dit qu’il jouait mal, et Tousart entre pour solidifier la défense. Il l’a tellement bien solidifiée qu’il a marqué contre-son-camp », constate le légendaire Guy Roux, qui se pose la question sur cette décision récurrente de l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais, et cela même si Bruno Genesio n'est pas le seul à faire ce genre de coaching.

 


 

Benitez joue avec les nerfs de tout le monde

Foot01.com

Si l'Olympique Lyonnais semble vouloir opter pour un entraîneur français afin de remplacer Bruno Genesio, le nom de Rafael Benitez est tout de même évoqué, le manager espagnol de Newcastle étant régulièrement associé à l'OL depuis plusieurs semaines. La situation de Benitez chez les Magpies étant troublante, puisqu'il arrive en fin de contrat et n'a toujours pas accepté de prolonger son contrat avec l'actuel 12e de Premier League, la presse anglaise n'est pas loin de penser que l'ancien coach de Liverpool et du Real Madrid va filer au prochain mercato, et pourquoi pas à l'Olympique Lyonnais.

Mis sous pression par les dirigeants de Newcastle, qui souhaitent savoir à quoi s'en tenir concernant une possible prolongation de contrat, Rafael Benitez a fait savoir à ces derniers qu'ils devraient attendre jusqu'en juin pour cela. Une réponse qui évidemment provoque un vrai dilemme chez les Magpies, qui ont le désir de conserver l'Espagnol mais savent que le tempo imposé par ce dernier pose des problèmes. Interrogé sur ce sujet en marge de la victoire de Newcastle face à Southampton, samedi soir, Rafael Benitez est resté très évasif. « Mon avenir ? Je n'en ai aucune idée. Nous devons parler avec les dirigeants. Tout ce qui se passera d'ici le 30 juin doit être bénéfique pour tout le monde. D'une manière ou d'une autre, je suis toujours le manager de ce club jusqu'au 30 juin », a répondu l'entraîneur espagnol. Jean-Michel Aulas est prévenu, Rafael Benitez est encore sur le marché au cas où...

 


 

Lyon domine Chelsea à l'aller !

Maxifoot.fr

A l'occasion des demi-finales aller de la Ligue des Champions féminine, l'Olympique Lyonnais s'est imposé contre Chelsea à domicile (2-1) ce dimanche. Triple tenant du titre, l'OL a pris l'avantage grâce à un but contre son camp d'Ericsson (27e) et une réalisation d'Henry (39e). Mais la suite n'a pas été simple et la gardienne lyonnaise Bouhaddi a détourné un penalty juste avant la pause avant de s'incliner sur une frappe de Cuthbert (72e). Avec ce but encaissé, les Lyonnaises restent sous la menace avant le déplacement à Londres dans une semaine.

 


 

Thuram à Lyon, une info fait monter la sauce au mercato

Foot01.com

Battu par Marseille samedi après-midi (1-3), Guingamp est de nouveau en mauvaise posture au classement.

Lanterne rouge de Ligue 1 avec un point de retard sur Caen et quatre unités de retard sur Dijon, le club breton se dirige doucement vers la Ligue 2. En cas de descente, la formation de Bertrand Desplat devrait être chamboulée. En effet, plusieurs joueurs ayant le niveau pour rester en Ligue 1 seront automatiquement transférés. C’est notamment le cas de Marcus Thuram, tout proche de marquer contre l’OM samedi après-midi, et qui a une belle cote sur le marché des transferts. En L1, son nom a déjà été associé à Marseille, justement.

Mais à l’avenir, il pourrait également être associé à l’Olympique… Lyonnais. Et pour cause, Foot-Mercato affirme que Florian Maurice, responsable de la cellule de recrutement de Lyon, était présent au Roudourou samedi pour assister au match EAG-OM. Le média n’a pas précisé quel(s) joueur(s) le boss du mercato lyonnais était venu superviser mais pour les supporters rhodaniens, cela ne fait aucun doute : c’est Marcus Thuram qui était dans le viseur de Florian Maurice. Reste à voir si dans les prochaines semaines, l’intérêt des Gones pour le fils de Lilian se confirmera. A l’EAG, Ludovic Blas ou encore Pedro Rebocho ont également des profils intéressants, susceptibles d’intéresser Lyon…

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on dimanche, 21 avril 2019 19:28