L'actu du Lundi 6 Mai

Voir aussi... OL 2-2 Lille : L'After // Le Tableau Mercat'OL 2019

Rafael prolongé pour deux ans

Maxifoot.fr

Initialement en fin de contrat en juin prochain, le latéral droit de l'Olympique Lyonnais Rafael (28 ans, 16 matchs en L1 cette saison) va poursuivre l'aventure avec le club rhodanien ! Rendant de précieux services aux Gones cette saison, le Brésilien a signé un nouveau bail jusqu'en juin 2021 avec l'actuel 3e de Ligue 1 ce lundi.

 


 

L’OL et Monaco prennent le pouls pour la révélation de São Paulo Antony

Footmercato.net

Révélation de São Paulo ces derniers mois, Antony a déjà tapé dans l'oeil de plusieurs clubs en Europe. L'AS Monaco et l'Olympique Lyonnais sont venus aux nouvelles.

« São Paulo a un gamin là, qui s’annonce comme l’un des meilleurs joueurs du championnat. Antony ». Il y a un mois, au micro de la radio brésilienne Jovem Pan, Aloisio, l’ancien attaquant de l’AS Saint-Étienne et du Paris SG, prédisait un avenir radieux au jeune milieu offensif de São Paulo Antony (19 ans). Et si Chulapa tient en si haute estime le pur produit de la formation paulista, c’est qu’il fait forte impression ces derniers temps.

Lancé en Série A brésilienne en fin de saison passée (3 entrées en jeu), le n° 39 a véritablement explosé en ce début d’année lors de la dernière ligne droite du Paulistão, championnat de l’état de São Paulo. Il a scoré à deux reprises, dont une fois en finale retour, perdue contre le Corinthians (0-0, 2-1). Brillant, le jeune homme a démarré le Brasileirão 2019 dans la peau d’un titulaire (2 matches, 2 passes décisives). Des débuts qui ne sont pas passés inaperçus.

Selon O Globoesporte, l’Ajax Amsterdam, qui avait déjà pioché David Neres à São Paulo, suit avec attention sa situation. ESPN précise que les Néerlandais ne sont pas les seuls sur le coup, puisqu’Arsenal et l’AC Milan ont également à l’œil celui qui régale les supporters grâce à ses dribbles chaloupés et ses centres depuis l’aile droite du SPFC. En Ligue 1, l’AS Monaco et l’Olympique Lyonnais se sont également positionnés sur le dossier, venant aux renseignements auprès des représentants de l’Auriverde.

Des premières discussions ont eu lieu, mais aucune offre concrète n’est encore parvenue sur les bureaux du Tricolor. Les choses sont d’ailleurs claires pour ce dernier : pas question de vendre Antony cet été. Et pour dissuader les nombreux courtisans européens, un contrat courant jusqu’en 2023 et assorti d’une clause libératoire fixée à 50 M€ a été récemment signé. Un tarif qui devrait en refroidir plus d’un... pour l’instant.

 


 

Ce joueur est comparé à Pépé, Lyon le cible au mercato

Foot01.com

Ces dernières années, l’Olympique Lyonnais n’a pas hésité à piocher dans les divisions inférieures voire dans des équipes de jeunes en période de mercato, comme le prouvent les recrutements de Lenny Pintor ou encore de Reo Griffiths. Et cet été, Florian Maurice entend bien poursuivre ce genre de recrutement. Ainsi, selon les informations obtenues par Foot-Mercato, un U19 du Stade Brestois est ciblé par le patron de la cellule de recrutement lyonnaise.

Il s’agit de Yoann Mavoungou, qui brille avec les U19 de Brest à seulement 17 ans. D’ores et déjà comparé à Nicolas Pépé, ce milieu offensif n’est pas seulement surveillé par l’Olympique Lyonnais. Et pour cause, le média explique que le Paris Saint-Germain et le LOSC sont également attentifs à la situation du joueur originaire de République Démocratique du Congo. En dépit de son jeune âge, Yoann Mavoungou est également observé par le sélectionneur du Congo U23 en vue des éliminatoires de la CAN de la catégorie en juin prochain. Une preuve supplémentaire de son immense talent, qui pourrait bien lui valoir des offres de clubs de Ligue 1 à l’intersaison...

 


 

Sans supporter au Vélodrome

Maxifoot.fr

Comme on pouvait s’y attendre, Lyon se déplacera à Marseille dimanche (21h) sans ses supporters. Compte tenu des tensions récurrentes entre les deux Olympiques, le préfet des Bouches-du-Rhône a réclamé un arrêté au ministère de l’Intérieur pour interdire le déplacement des fans lyonnais.

Selon la Provence, la décision ne devrait plus tarder à tomber. Bien sûr, cela n’empêchera pas le Vélodrome d’enregistrer une belle affluence puisque le club phocéen attend plus de 61 000 spectateurs pour cette 36e journée de Ligue 1.
Preuve que malgré la déception, cette rencontre reste importante pour le public marseillais.

 


 

La pression est énorme pour Lyon, Raymond Domenech s’explique

Footradio.com

Troisième avec un petit point d’avance sur l’ASSE, quatrième, l’Olympique Lyonnais n’a pas pu faire mieux qu’un match nul dimanche soir dans son stade du Groupama Stadium face au LOSC, deuxième (2-2). N’ayant plus participé à la plus grande des compétitions européennes depuis 1982, les Stéphanois vont tout donner pour arracher cette troisième place et, par la même occasion, la piquer à leurs amis lyonnais. Un scénario que redoute forcément le natif de Lyon qu’est Raymond Domenech. Consultant pour L’Équipe, l’ancien sélectionneur reconnait que la pression va être de plus en plus intense sur les épaules des joueurs de l’OL.


« Tout est imprévisible. »


« Quand on est Lyonnais, c’est une vraie pression. Il y aurait eu Marseille derrière ça aurait été une compétition mais quand c’est les Verts qui sont là derrière et que la compétition se joue avec eux, la pression monte d’un cran. Maintenant c’est la capacité des Lyonnais a assumé cette pression. Avec l’OL, depuis quelques temps, tout est imprévisible même lors d’un même match ou d’un match à un autre, on ne sait jamais ce qu’il va se passer. Ils sont capables de gagner à Marseille et de perdre à domicile contre Caen le match derrière. Je veux dire qu’avec eux tout est possible donc on ne prévoit rien. Même Bruno Genesio dit « on ne sait jamais ». Sur le match face à Lille il fait une analyse qui n’est pas fausse, Lille arrive à marquer deux buts mais quand on encaisse deux buts comme cela dans un match pareil, c’est à l’image de leur saison, » a réagi un Raymond Domenech pas vraiment rassuré par le scénario qui se profile où l’OL va se déplacer deux fois sur les trois derniers matchs dont une fois à Marseille.

 


 

Lopes à Porto, un coup de tonnerre au mercato ?

Foot01.com

Sous contrat avec l’Olympique Lyonnais jusqu’en juin 2020, Anthony Lopes n’a toujours pas trouvé d’accord pour la prolongation de son bail.

L’international portugais et ses agents sont gourmands, beaucoup trop aux yeux de Jean-Michel Aulas, et un départ semble de moins en moins improbable. Cela représenterait évidemment un gros coup dur pour les Gones, mais l’actuel 3e de L1 ne prendra pas le risque de voir partir son ancien vice-capitaine pour zéro euro au mercato. Bien-sûr, cette situation contractuelle n’a pas échappé à certaines grosses écuries à la recherche d’un gardien.

Parmi elles, le FC Porto qui va devoir sérieusement se pencher sur le recrutement d’un nouveau portier suite au grave incident de santé d’Iker Casillas. Lopes au FC Porto, l’idée a d’ores et déjà été lancée par Ouest-France… « Le possible départ d’Anthony Lopes (28 ans), dont la possible prolongation est au point mort, pourrait aussi préoccuper l'OL, surtout si le FC Porto se lance à la recherche d'un gardien après l'accident cardiaque d'Iker Casillas (37 ans) cette semaine. En s'engageant dans le club du nord du Portugal, dont sa famille est originaire, il pourrait se donner un avenir en sélection » explique le média, persuadé que le FC Porto songera à Anthony Lopes dans les prochaines semaines. L’idée est, en effet, loin d’être farfelue…

 


 

Roche confirme son départ de Lyon, pas sa signature à l'OM

Foot01.com

Il va y avoir du mouvement cet été à l'Olympique Lyonnais et pas uniquement concernant l'entraîneur principal du club rhodanien. En effet, outre Bruno Genesio, Jean-Michel Aulas va devoir également trouver un entraîneur pour l'équipe U19 de l'OL, puisque Stéphane Roche, qui gérait cette équipe, a fait savoir ce lundi qu'il quittait le club rhodanien à la fin de la saison. Mais celui qui a été joueur mais également directeur du centre de formation de l'Olympique Lyonnais n'a pas confirmé une rumeur qui circule depuis une semaine, à savoir sa signature à l'Olympique de Marseille pour la saison prochaine.

« Ma seule certitude aujourd’hui, c’est que ma collaboration se terminera à la fin de la saison avec l’OL après neuf années passées, dont six en tant que directeur du centre de formation (...) Un possible rebond à l’OM ? Il n’y a rien de concret, je suis ouvert à toute éventualité », a précisé, dans Le Progrès, Stéphane Roche, qui n'a pas souhaité faire plus de commentaires, notamment sur les raisons qui ont abouti à la fin de son aventure à l'Olympique Lyonnais après une si longue aventure et de nombreuses réussites avec l'académie chère à Jean-Michel Aulas.

 


 

L’OL surveille Léo Pereira

Footmercato.net

Léo Pereira (23 ans) s’est installé ces derniers mois comme l’un des piliers de l’Athlético Paranaense, vainqueur de la Copa Sudamericana 2018. Le défenseur central brésilien, à l’aise dans l’anticipation, les duels, la lecture des trajectoires et son sens du but (6 réalisations en 41 matches toutes compétitions confondues en 2018), commence à attirer les regards.

Selon nos informations, le VfL Wolfsbourg, l’Inter Milan, le Lokomotiv Moscou et le FC Porto ont récemment envoyé des recruteurs pour l’observer. Toujours d’après nos informations, l’Olympique Lyonnais figure aussi au rang des écuries ayant noté le nom de l’axial sur leurs tablettes et a fait superviser le Brésilien, sous contrat jusqu’en janvier 2022. Il pourrait en effet y avoir du mouvement en défense chez les Gones cet été (Jérémy Morel en fin de contrat, Marcelo contesté par une partie du public, Mapou Yanga-Mbiwa toujours placardisé).

 

Voir aussi... OL 2-2 Lille : L'After // Le Tableau Mercat'OL 2019

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on mardi, 07 mai 2019 11:51