L'actu du Vendredi 10 Mai

Voir aussi... Nouveaux maillots OL 2019-2020

Piste italienne pour Kenny Tete

Football365.fr

Selon certaines indiscrétions, Kenny Tete, le latéral droit (ou défenseur central) de l’OL, pourrait intéresser certaines écuries de Serie A.

Avec la prolongation de contrat de Rafael, Kenny Tete (23 ans) pourrait profiter du Mercato d’été pour quitter l’OL. A moins d’un repositionnement dans l’axe, le latéral droit international néerlandais devrait difficilement prolonger l’aventure aux côtés des coéquipiers de Nabil Fekir. Dans cette optique, l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam – qui est sous contrat jusqu’en juin 2021 – pourrait intéresser certaines écuries de Serie A. Conseillé par Mino Raiola, le numéro 23 intéresse notamment Sassuolo. Son nom a été glissé du côté de plusieurs écuries européennes.

 


 

Cornet : « On a les armes pour faire la différence »

OL.fr

L'attaquant lyonnais était l'invité de Julia Vial et Serge Colonge dans OL Access. Maxwel Cornet a notamment évoqué le déplacement à Marseille de dimanche soir.

L’Olympico ultra-important de dimanche

« Il n’y a aucune pression à avoir. On est tous conscients de l’importance du match. On le prépare doucement mais sûrement. Saint-Etienne nous talonne. On espère qu’ils feront le faux-pas... On a besoin de tous nos meilleurs éléments pour ce déplacement. On fera confiance aux choix du coach. Ce sera ensuite à nous de donner le meilleur de nous-mêmes. Il faudra concrétiser nos occasions et être solide défensivement. On a les armes pour faire la différence. »
 
Le sprint final

« On peut s’attendre à tout tant que le championnat n’est pas fini. Ce sera quand même compliqué pour la 2ème place et il faut déjà assurer la 3ème. »
 
Ta saison

« C’est important de surveiller ses statistiques. Je suis loin de ma meilleure saison mais c’est tout de même une bonne saison en termes de ratio temps de jeu/buts. Ma première partie de saison a été compliquée. Je devais tout de même répondre présent quand le coach faisait appel à moi. J’essaie toujours d’être décisif. Il faut savoir gérer ces émotions durant toute une saison. Le plus important est le collectif, bien avant les frustrations personnelles. »
 
La CAN avec la Côte d’Ivoire

« C’est un très grand rendez-vous. Ce sera ma première CAN. J’aurai à cœur de tout donner. On a hâte avec tout le groupe ivoirien. On veut reconquérir le cœur des Ivoiriens après notre non-qualification en Coupe du Monde. Le Maroc sera notre adversaire le plus difficile. »
 
Ta vie à Lyon

« J’ai une vie tranquille, comme tout le monde. J’adore le cinéma. Je viens d’être papa avec l’arrivée d’un garçon. C’est l’un des plus beaux moments de ma vie. C’est quelque chose de particulier. »

 


 

Aulas se dit prudent par rapport à la réforme des Coupes d'Europe

Lequipe.fr

Le président de l'OL Jean-Michel Aulas a émis vendredi un « avis mitigé » sur le projet de réforme controversé des compétitions européennes de football pour la rentrée 2024, dans un entretien à l'AFP.

« J'ai un avis mitigé car nous n'avons pas toutes les informations, a confié le président lyonnais Jean-Michel Aulas, soulignant une réforme qui donnerait la possibilité à plus de clubs de participer à une coupe d'Europe et la volonté d'avoir une réelle pyramide (constituée des trois Coupes d'Europe) et d'aller chercher plus de revenus liés aux participations européennes. Il faut donc connaître quelles sont les règles d'accessibilité dans cette pyramide. »

Les pistes présentées mercredi par l'UEFA aux Ligues nationales ont évoqué un système de promotion-relégation entre les trois Coupes européennes favorable aux plus grands clubs. Principal reproche fait à ce projet : cette C1 new-look s'apparenterait de facto à une ligue quasi fermée, puisque les trois quarts des équipes présentes la première saison auraient la garantie de s'aligner la saison suivante.

« Il faut regarder dans le détail si l'intérêt de la France est d'être à fond contre le principe ou si les modalités d'exécution des principes vont permettre au contraire à des pays (comme la France) qui ne sont pas dans les quatre meilleures nations, celles des clubs les plus puissants, de pouvoir se réinsérer dans un dispositif différent, a encore estimé Jean-Michel Aulas. Je suis assez prudent. Connaissant bien Aleksander Ceferin, l'UEFA et l'Association européenne des clubs, je n'ai vraiment pas l'impression qu'il y a une volonté de fermer complètement ces compétitions ».

 


 

Annoncé à Lyon, il avoue des contacts

Foot01.com

Avant de se concentrer sur les joueurs au mercato, l’Olympique Lyonnais souhaite mettre au clair son organigramme, ce qui appartient tout de même à une certaine logique.

De l’équipe première à la réserve en passant par le centre de formation, des changements sont annoncés sous l'impulsion d'un Gérard Houllier qui a fait un audit complet de la situation à l'OL. Un nom revient avec insistance pour intégrer le centre de formation lyonnais, celui de Karim Mokeddem, entraineur de Lyon-Duchère en National dont la fidélité et les bons résultats lui valent de très belles appréciations dans le Rhône. Présenté comme le futur entraineur de l’équipe réserve, le technicien de 45 ans a tenu à apporter quelques précisions dans les colonnes du Progrès.

« Concernant mon prochain club, je vous confirme que j’ai eu des contacts avec l’OL, pour la réserve… mais pas avec Jean-Michel Aulas. Comme vous le savez, beaucoup de clubs de National et même de Ligue 2 ne savent pas encore s’ils vont se maintenir, ou descendre… Soyons patients, soyez patients », a expliqué Karim Mokeddem, qui a en tout cas annoncé depuis quelques temps déjà que sa sixième saison sur le banc de La Duchère était sa dernière. Reste à savoir s'il débarquera chez le voisin dans quelques semaines.

 


 

Memphis Depay annonce la sortie de son livre

RMC.fr

Memphis Depay a annoncé que son livre, une biographie, serait disponible, en néerlandais uniquement, à la fin du mois (28 mai). Une version anglaise est déjà prévue.

"Heart of a Lion" (Cœur de Lion). Tel est le titre du livre de Memphis Depay, une biographie selon toute vraisemblance, coécrit avec Simon Zwartkruis, un journaliste néerlandais, spécialiste de football. Sur Twitter, il explique avoir accompagné le joueur international de l’OL au Ghana, à Lyon puis à Rotterdam afin de raconter une "histoire de vie féroce".

"Je suis très heureux d’annoncer que mon livre est terminé et sera disponible à partir du 28 mai", s’enthousiasme Memphis Depay sur Instagram. Pour les plus impatients, il est utile de manier la langue natale de l’attaquant néerlandais, car le livre n’est pas encore disponible en anglais. Il l’est en revanche à la commande aux Pays-Bas.


Une biographie "puissante et inspirante"


"Tout le monde a une opinion sur Memphis Depay. Seuls quelques-uns connaissent son histoire de vie féroce, peut-on lire dans la description en cliquant sur le lien. Il était temps d'enregistrer cette histoire de sa propre bouche. Sur une enfance pleine d’agressivité et de peur, avec le ballon comme bouée de sauvetage. A propos d’un enthousiasme errant devant des écoles, des familles d’accueil et des clubs de football. Sa percée au PSV, le fiasco de Manchester, sa renaissance à Lyon et avec la sélection, la consternation autour de son apparence et de son image, ses ambitions musicales, son petit cercle de confidents et sa relation avec Dieu: tout est couvert dans cette biographie puissante et inspirante à la fois."

 


 

Playstation, LDC, L’Equipe trolle encore Aulas

Footradio.com

Si le suspense a disparu depuis longtemps en ce qui concerne la course au titre, celle pour le podium est passionnante.

Lyon a un point d’avance sur Saint-Etienne, mais l’OL se rendra au Vélodrome ce dimanche. Et d’ici là, les joueurs de Bruno Genesio sauront quel a été le résultat des Verts, qui reçoivent Montpellier ce vendredi. En cas de victoire de l’ASSE, la pression sera maximale sur les Lyonnais, puisque la perspective un temps impensable de manquer le podium serait forcément présente dans les esprits. Une situation qui inspire visiblement le journal L’Equipe, qui n’est pas le dernier à taquiner l’OL et son président. Ce vendredi, la Une du quotidien sportif est donc consacrée à l’ASSE avec ce titre éloquent « Un rêve de Ligue des Champions… pas que sur Playstation ».

Une référence assummée à un discours resté célèbre de Jean-Michel Aulas, qui avait rappelé devant ses supporters que son équipe enchainait les grands rendez-vous européens, pendant que les fans de Saint-Etienne devaient se contenter des consoles de jeu pour connaître le haut niveau. Il faut dire que Jean-Michel Aulas n’avait pas forcément tout faux, sachant que le club du Forez n’a plus connu l’épreuve reine de la Coupe d’Europe depuis 1981. On est en effet loin des premières consoles de jeu dignes de ce nom.

 


 

Aulas tacle sèchement la LFP

RMC.fr

Jean-Michel Aulas ne comprend pas que la 37e journée de Ligue 1 soit programmée le samedi 18 mai, jour de la finale de la Ligue des champions féminine entre l'OL et Barcelone. Il regrette que cette journée de Ligue 1 ne soit pas décalée au dimanche.

Jean-Michel Aulas ne digère pas. Le patron de l’OL a une nouvelle fois exprimé vendredi auprès de l'AFP sa déception de voir maintenue la programmation de la 37e journée de Ligue 1 au samedi 18 mai, jour de la finale de la Ligue des champions féminine entre l'OL et Barcelone. Les matchs de Ligue 1 sont prévus ce jour-là à 21h, alors que le coup d'envoi de la finale de C1 sera donné à 18h à Budapest.

"La Ligue a confirmé sa position. Il y a une grande déception de voir que la présidente de la LFP et son directeur général n'aient pas tenu à décaler cette journée au dimanche", a confié Aulas. "Pour l'OL, qui joue cette finale, nous devons faire un choix en terme de dirigeants et de supporters entre la rencontre face à Caen (au Groupama Stadium, ndlr), qui peut être qualificative pour l'Europe, Ligue des champions ou Ligue Europa, et le fait d'aller soutenir notre équipe qui dispute la finale de la Ligue des champions féminine", a-t-il regretté.

Un manque de respect pour le football féminin

"C'est une anomalie qui montre que le niveau de conscience pour la parité féminine n'est pas aussi élevé qu'on le dit. Il faut toujours mettre en harmonie la pensée et les actes. On peut dire que l'on respecte le football féminin mais, dans ce cas-là, on se devait de décaler la journée de Ligue 1 au dimanche par respect pour les deux équipes qui joueront à Budapest et celui des supporters de l'OL", a ajouté le président lyonnais, qui devra lui-même faire un choix. "Je ne sais pas encore où je me rendrai. C'est un dilemme très intense. Je serai au dîner officiel (la veille du match) par respect pour le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, qui sera, lui, présent à Budapest. Nous prendrons la décision au dernier moment", a-t-il déclaré.

Une demande retoquée par la Ligue

Aulas s'était déjà montré très véhément sur Twitter: "Comment la Ligue, la Fédération de football peuvent-elles imposer cette 37e (journée) de L1 en même temps que la finale de Champion’s League féminine à laquelle participe l’OL contre le FC Barcelone." Dans un communiqué publié jeudi, la LFP a fait comprendre qu’elle n’était prête à aucune concession, assurant que la programmation de la 37e journée de Ligue 1 "ne rentre pas en concurrence avec la finale de la Ligue des champions féminine".

"Même en cas de prolongations et d’une séance de tirs au but, les supporters pourront suivre respectivement la finale puis le multiplex 37e journée de Ligue 1 Conforama. La LFP rappelle que la Liga a décalé de son côté la 38e journée d’une heure et demi le 18 mai, et non d’une journée. Initialement programmée à 18h30 le 18 mai, la dernière journée du championnat d’Espagne aura lieu à 20h ce même jour", a insisté la Ligue. Face à Barcelone, les Lyonnaises tenteront de remporter la sixième Ligue des champions de leur histoire.

 

Voir aussi... Nouveaux maillots OL 2019-2020

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)