L'actu du Jeudi 30 Mai

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

Ndombele, Aouar… Bilel Ghazi dévoile le plan de Lyon au mercato

Footradio.com

Devant les journalistes mardi, Juninho a donné la tendance du mercato de l’Olympique Lyonnais, avec notamment deux postes à renforcer d’urgence.

Pour le directeur sportif brésilien des Gones, il est impératif de recruter un milieu défensif doté d’une qualité technique supérieur à la moyenne. Mais surtout, l’OL va devoir trouver un joueur capable de combler le départ de Tanguy Ndombele. Et pour cause, l’international français est plus que jamais sur le départ, lui qui est notamment courtisé par la Juventus, Manchester City ou encore Tottenham et le Paris Saint-Germain. Mais du côté de l’OL, personne ne panique. Car pour Bilel Ghazi, les deux potentiels successeurs de l’ancien Guingampais ont déjà été identifiés sur le marché des transferts.


Deux milieux défensifs ciblés par l’OL ?


Il s’agit de Djibril Sow et d’Ismaël Bennacer. « Ismaël Bennacer et Djibril Sow sont les deux priorités de l’OL pour remplacer Tanguy Ndombele. Avec une préférence pour l’international algérien. Lyon travaille sur ces dossiers depuis plusieurs semaines » a ainsi expliqué sur les réseaux sociaux le journaliste de L’Equipe, toujours bien informé. Puis de préciser que selon lui, deux milieux défensifs débarqueront à Lyon, avec à la clé un nouveau rôle pour… Houssem Aouar. « Je pense qu’il y aura deux recrues et les clefs du jeu à Aouar (presque sûr même) ». Reste maintenant à voir si c’est bel et bien ce plan que Juninho, Sylvinho et Jean-Michel Aulas ont à l’esprit.

 


 

Mendy au Real, son big transfert se concrétise

Foot-sur7.fr

Après Eden Hazard, le Real Madrid serait en passe de boucler sa deuxième recrue : Ferland Mendy. Le défenseur de l’OL se rapproche sérieusement d’un transfert au Real Madrid cet été.

À la recherche d’un élément défensif pour concurrencer Marcelo, le Real Madrid a peut-être trouvé son bonheur en la personne de Ferland Mendy. L’international français sort d’une belle saison avec l’Olympique Lyonnais. Des performances qui ne sont pas passées inaperçues sur le Vieux Continent.

Plusieurs grosses écuries européennes se bousculent pour l’attirer et les offres ne manquent pas. La Juventus, le FC Barcelone et le Napoli seraient en embuscade. Mais c’est bien le Real Madrid qui est pole position pour accueillir le défenseur de l’OL.

Le journal AS est affirmatif sur ce point, annonçant que les Madrilènes ont trouvé un accord contractuel avec Ferland Mendy. Lequel aurait donné son « ok » pour rejoindre le Real Madrid dès cet été. Une bonne nouvelle pour les Madrilènes qui devront désormais s’atteler à trouver un terrain d’entente avec les dirigeants de l’Olympique Lyonnais afin de finaliser l’opération. De son côté, Jean-Michel Aulas s’attend à recevoir une offre d’environ 55 M€ pour laisser filer son joueur.

Mais les bonnes relations entre les deux formations pourraient faciliter les négociations.

 


 

Avec l’OL, on connait les 26 premiers qualifiés pour les groupes de Ligue des Champions

Football365.fr

Avec la qualification de Lyon, on connait désormais les 26 premiers participants à la phase de groupes de la Ligue des Champions en 2019-20.

Mercredi soir, Chelsea a battu Arsenal en finale de la Ligue Europa à Bakou (4-1). Un résultat qui a deux incidences sur le tableau de la prochaine Ligue des Champions. D’abord, en qualité de vainqueur de la C3, les Blues intègrent directement le chapeau 1. Ensuite, Lyon passe du troisième tour préliminaire à la phase de poules sans livrer bataille. On connait les 26 premiers participants de la phase de groupes de la C1 2019-20. On y trouvera trois clubs français, comme la saison dernière, à savoir le Paris Saint-Germain, Lille et l’Olympique Lyonnais. Le club de la Capitale sera tête de série, le LOSC figurera dans le chapeau 4, tandis que l’OL sera placé soit dans le chapeau 2, soit dans le chapeau 3.


Tirage au sort des groupes prévu le 29 août


Parmi les autres qualifiés, on retrouvera quelques surprises, comme l’Atalanta Bergame et le FC Salzbourg, novices dans la compétition. A noter que la chapeau 2 comportera quelques épouvantails, à l’instar du Real Madrid, de l’Atlético Madrid ou de Dortmund. Parmi les participants au troisième tour préliminaire et aux barrages, on trouvera notamment l’Ajax Amsterdam, le PAOK Salonique, le FC Porto, le Dynamo Kiev, Krasnodar, les Young Boys ou encore le FC Bruges. Le tirage au sort de la phase de poules aura lieu le 29 août à Monaco. La première journée, elle, se tiendra au mois de septembre.


Les 26 premiers qualifiés pour la phase de groupes


Chapeau 1 : Tottenham OU Liverpool, Chelsea, Bayern Munich, FC Barcelone, Juventus Turin, Manchester City, PSG, Zénit Saint-Pétersbourg.

Les autres qualifiés : Real Madrid, Atlético Madrid, Dortmund, Naples, Shakhtar Donetsk, Benfica, Lyon, Bayer Leverkusen, FC Salzbourg, Valence, Inter Milan, Atalanta Bergame, Lille, Lokomotiv Moscou, Genk, Galatasaray, Leipzig.

 


 

Espoirs: Terrier mis à l'écart à cause d'un virus

RMC.fr
 
L'attaquant lyonnais Martin Terrier (22 ans), retenu par Sylvain Ripoll pour disputer le championnat d'Europe Espoirs (16-30 juin), a quitté le groupe pour soigner une infection virale. La durée de son indisponibilité n'a pas été précisée.

Martin Terrier a "momentanément" quitté le groupe de l'équipe de France Espoirs en raison d'une "infection virale bénigne" qui nécessite une "période de repos", a annoncé la Fédération française de football, ce jeudi dans un communiqué. Aucune autre précision n'a été donnée concernant la nature du virus, ni la durée estimée de l'indisponibilité du joueur de 22 ans.

L'attaquant de l'Olympique Lyonnais, en bonne forme sur la fin de saison avec six buts sur ses dix derniers matches de Ligue 1, pourrait manquer le match amical France-Belgique, prévu le 3 juin à la MMArena du Mans. Reste à savoir s'il sera rétabli pour l'opposition face à l'Autriche, le 11 juin, qui constitue le dernier match de préparation pour l'Euro Espoirs en Italie (16-30 juin).

À Clairefontaine, le sélectionneur Sylvain Ripoll peut néanmoins compter sur le reste de son groupe, désormais au complet avec l'arrivée retardée de Mattéo Guendouzi, qui a perdu mercredi soir avec Arsenal la finale de la Ligue Europa face à Chelsea (4-1).

 


 

Genesio estime qu'il aurait pu être "complémentaire" avec Juninho

RMC.fr
 
Remplacé par le tandem brésilien Juninho-Sylvinho, respectivement nommés directeur sportif et entraîneur, Bruno Genesio se confie sur ses successeurs dans un entretien au Progrès. L'ex-entraîneur de l'OL explique qu'il aurait aimé travailler avec Juninho.
 
Comme les supporters lyonnais, Bruno Genesio est déjà séduit par le tandem brésilien Juninho-Sylvinho présenté mardi par l’OL. Dans un entretien accordé au Progrès, celui qui a quitté le banc lyonnais à la fin de la saison approuve le choix de Jean-Michel Aulas d’avoir fait confiance à Juninho et Sylvinho pour occuper respectivement les postes de directeur sportif et entraîneur. Il a malgré tout un petit regret. Celui de ne pas avoir travaillé avec Juninho. "Juninho est quelqu’un qui va énormément apporter à Lyon car il est très intelligent et connaît bien le club. Je pense qu’on aurait pu être complémentaire et que ça aurait pu m’aider à gérer des situations difficiles que j’ai connues pendant ces trois ans et demi", souligne Genesio, qui se montre élogieux envers son successeur.


Genesio: "Je pense que je les ai éclairés"


"J’ai vu Juninho et Sylvinho lundi matin. Sylvinho, que je ne connaissais pas, m’a fait bonne très impression", explique-t-il, convaincu d’avoir "laissé le club dans un état plus que correct pour que Juni et le staff fassent du très bon travail". "Je pense que je les ai éclairés un peu plus précisément sur ce qu’il fallait améliorer. Ils ont aussi l’avantage d’avoir, à ma différence, une légitimité supérieure avec Juni qui fait. Ils auront du temps. Le club est entre de bonnes mains", assure Genesio, qui reconnaît par ailleurs avoir fait "pas mal de fautes de communication". Il reconnaît que la conférence de presse durant laquelle Jean-Michel Aulas avait annoncé qu’il ne serait pas prolongé dans l’immédiat, après l’élimination en demi-finales de la Coupe de France, aurait pu être mieux gérée.

"On voulait venir avec le président pour montrer qu’il y avait une solidarité, ça été perçu autrement, comme une humiliation, alors que ce n’était pas du tout le cas", confie Genesio, qui n’a pas encore pris de décision concernant son avenir.


Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on jeudi, 30 mai 2019 15:30