Dimanche, 26 Février 2017

Partager cet article



Infos du Samedi 25 Février
Écrit par Viv    Samedi, 25 Février 2017 20:20   

Valbuena est là, pas Gonalons

Lequipe.fr

L'arrière gauche Jérémy Morel, forfait de dernière minute contre Alkmaar (7-1) jeudi en Europa League pour s'être blessé derrière une cuisse lors de l'échauffement, a renoncé pour affronter Metz. Le capitaine Maxime Gonalons est absent pour des raisons personnelles. Le jeune Aouar n'a pas été appelé.

De son côté, l'attaquant Mathieu Valbuena, qui a repris l'entraînement depuis plusieurs jours remis d'une blessure à une cuisse, retrouve sa place.

Le groupe :

Lopes, Gorgelin, Rafael, Diakhaby, Gaspar, Jallet, Mammana, Rybus, Yanga-Mbiwa, Darder, Ferri, Tolisso, Tousart, Cornet, Fekir, Memphis, Valbuena, Ghezzal, Lacazette.

Lopes : "Je n'ai pas d'appréhension par rapport au match aller face à Metz"

Olweb.fr

Le gardien lyonnais était l’invité, ce vendredi, d’Héloïse Basson dans Culture Club. L’occasion pour lui d’évoquer l’actualité de l’équipe et de se livrer un peu sur sa vie en-dehors des terrains.

La qualification en 1/8 de finale de la Ligue Europa


« On a remporté une belle victoire collective. Le seul point négatif, c'est le but encaissé. Quand on est gardien, on aime bien sortir de ces matchs sans prendre de but. Ça n'a pas été le cas jeudi mais on ne va pas cracher dans la soupe. Voir Nabil (Fekir) comme ça, c'est très bien pour nous. On a vraiment une super attaque à l'OL avec Alex (Lacazette), Nabil, Rachid (Ghezzal), Maxwel (Cornet) et Memphis. Quant à Houssem (Aouar), c'est un gamin bourré de talent. Son premier but est une vraie récompense pour lui car il travaille bien le reste de la semaine aux entraînements. C'était la moindre des choses qu'on aille tous le féliciter après son but. »


La double confrontation à venir contre l'AS Roma


« On aura en face de nous une grosse équipe. On est contents de se mesurer à eux, c'est une immense fierté. Le match contre la Juventus cette saison, en Ligue des Champions, reste une référence. On en est ressortis grandis. Il faudra s'appuyer dessus pour affronter la Roma. »

Le match contre Metz après les incidents à l'aller


« Je n'ai pas d'appréhension par rapport au match aller. C'est du passé. Ce sont des choses qui arrivent, même si ça reste rare de voir ça sur un terrain de foot. Une fois sur la pelouse, on sera tous concentrés sur la rencontre et on ne fera pas attention à ce qu'il se dit ou sur ce qu'il se fait autour. »

Le regain de confiance de l'équipe


« J'espère qu'on va enchaîner contre Metz. L'atmosphère qui règne au Parc OL nous pousse vraiment à nous transcender. Les problèmes avec les supporters sont passés, ça fait partie du métier. On fait avec. Maintenant, on doit uniquement penser à gagner des points, surtout face aux petites équipes, contre qui on a connu plus de mal cette saison. »

Sa suspension face à Dijon


« C'était compliqué de ne pas être dans les buts. Je me suis effacé avant le match pour montrer à Mathieu (Gorgelin) que c'était bien lui qui avait le rôle de gardien titulaire. J'ai une grande confiance en lui. J'ai essayé de l'encourager du mieux possible, comme il le fait toujours avec moi. »

La défaite lors du derby


« Cette défaite a été compliquée à décrire. C'est horrible de perdre un derby. On ressent de la honte. En rentrant chez soi, on ressasse le match dans sa tête, on n'arrive pas à dormir. Perdre contre son rival, c'est dur, surtout pour ceux qui ont été formés au club comme moi. »

La blessure de Lisandro Lopez, l'ancien Lyonnais


« Licha, au-delà du joueur, est une très belle personne. C'était un mec incroyable, on ne pouvait que l'aimer. Et puis, j'aimais particulièrement quand il parlait français (rires). »

L'intégration de Memphis


« Il est déçu de ne pas pouvoir nous aider. Il est très présent dans la vie de groupe et les jours de matchs, quand il ne peut pas jouer. Il vient toujours nous voir et il nous encourage. Il s'est intégré très très vite et essaye d'apprendre la langue. Il fait énormément d'efforts pour bien se fondre dans le groupe, à l'image de ce qu'a fait Sergi (Darder) l'an passé. »

Depay fait « d’énormes efforts » pour Lyon

Foot01.com

Auteur d'un très bon match dimanche dernier contre Dijon, même s'il a un peu croqué, Memphis Depay a encore du chemin à faire avant d'être un cadre de l'Olympique Lyonnais. Arrivé au dernier mercato hivernal avec l'étiquette d'un joueur très onéreux, et guère efficace à Manchester United, l'attaquant néerlandais de l'OL a cependant une grosse popularité dans la capitale des Gaules. Pour preuve, ils étaient 1.500 à patienter mercredi afin d'avoir un autographe du joueur. A l'intérieur du groupe, Memphis Depay bénéficie également d'une bonne image, car il ne se ménage pas avoue Anthony Lopes.

« Memphis est déçu de ne pas pouvoir nous aider. Il est très présent dans la vie de groupe et les jours de matchs, quand il ne peut pas jouer. Il vient toujours nous voir et il nous encourage. Il s'est intégré très très vite et essaye d'apprendre la langue. Il fait énormément d'efforts pour bien se fondre dans le groupe, à l'image de ce qu'a fait Sergi Darder l'an passé », a confié, sur OL-TV, le gardien de but de l’Olympique Lyonnais, qui ne souhaite pas qu’on en demande trop et trop vite à Memphis Depay.

Aulas confirme avoir tenté Sakho cet hiver

Footmercato.net

L’OL s’est renforcé cet hiver avec la venue pour le moins remarqué de Memphis Depay. Invité sur RMC, le patron de l’OL a affirmé qu’il souhaitait investir dans le secteur offensif plutôt qu’en défense alors que son équipe prend régulièrement l’eau derrière. Aulas s’en défend, déclarant au passage que plusieurs défenseurs ont débarqué l’été dernier. Il confirme tout de même avoir tenté d’enrôler Mamadou Sakho

« Nous avions proposé aussi de renforcer la charnière centrale. On avait une opportunité avec un défenseur gaucher disponible en Angleterre, qui est Mamadou Sakho. On n’a pas retenu cette solution car on est fidèles sur le plan de la gestion avec Nkoulou ou Mammana. On est déçus des performances défensives, même si cela va au-delà des simples défenseurs et que cela fait aussi partie de l’organisation du jeu. Après, on sait que si on peut progresser dans la hiérarchie, il faudra renforcer ce secteur défensif. »

Ces cinq clubs sont dans les starting-blocks pour Lacazette

Foot01.com

En annonçant qu’il réfléchissait sérieusement à un départ de Lyon cet été, Alexandre Lacazette savait très bien qu’il prenait le risque d’alimenter les gazettes pour plusieurs mois, avant même que son transfert ne soit réellement à l’étude.

Mais c’est désormais le lot des attaquants confirmés quand ils se mettent le marché, et ce n’est pas si souvent. En toute logique, plusieurs clubs se sont déjà placés auprès de Lyon et de l’entourage du joueur, affirme The Telegraph. Pour le quotidien anglais, si l’Atlético Madrid est le plus motivé, le reste des candidats est 100 % made in Premier League. Il s’agit principalement de West Ham, qui s’est déjà positionné la saison passée, et d’Arsenal, qui ne cache pas que le profil de Lacazette lui plait énormément.

Deux autres clubs sont sur les rangs, à savoir Tottenham et Liverpool. De beaux candidats avec de grandes ambitions et des moyens financiers copieux, même s’il manque tout de même le gratin de ce qui se fait en Angleterre, à savoir Manchester United, Chelsea ou Manchester City. Pas de quoi faire sourciller l’OL, qui se dit qu’avec de tels candidats, il a de grandes chances de récupérer une somme proche ou supérieure à 50 ME.

Diakhaby se tient prêt à ne pas jouer

Foot01.com

Dans une défense centrale qui se cherche totalement à Lyon, Mouctar Diakhaby fait presque déjà partie des valeurs sûres.

A 20 ans, le jeune lyonnais a déjà une très bonne estime de soi, lui qui assurait en novembre dernier, après ses premiers matchs dans l’élite, que le niveau de la Ligue 1 n’avait vraiment rien de transcendant de son point de vue. Ce n’est donc pas la Coupe d’Europe qui va impressionner Diakhaby, qui en a profité pour marquer le dernier but du festival offensif face à l’AZ Alkmaar. De quoi conforter le Franco-Guinéen, qui savoure le fait d’être désormais partie prenante de la rotation de Bruno Genesio.

« Pour l’instant, je joue souvent, j’enchaîne les matches. On enchaîne. Je joue tant mieux. Si je ne joue pas, je ferais le nécessaire pour revenir et être titulaire. Les choses vont vite pour moi, un peu. Comme vous l’avez dit, je ne suis pas totalement surpris non plus, car je me suis donné les moyens d’être ici. Non par rapport à mon statut, ça n’a pas changé. Les coaches et les joueurs ne changent pas avec moi. Ils sont comme au début », a souligné pour Foot Mercato Mouctar Diakhaby, qui n’estime pas avoir changé de statut cette saison, même si pas grand monde n’aurait misé sur ses nombreuses titularisations cet été, lorsque l’OL a recruté Emanuel Mammana et Nicolas Nkoulou notamment.

Add a comment
Mis à jour ( Samedi, 25 Février 2017 20:26 )
 
Infos du Vendredi 24 Février
Écrit par Viv    Vendredi, 24 Février 2017 19:43   

Lyon affrontera l'AS Rome en 8èmes de la Ligue Europa

Lequipe.fr

L'Olympique Lyonnais, seul club français encore en lice en Ligue Europa, affrontera l'AS Rome, un des épouvantails de la compétition, en huitièmes de finale. Le tirage au sort a eu lieu ce vendredi au siège de l'UEFA, à Nyon (Suisse). Les Lyonnais recevront l'équipe italienne au Parc OL le jeudi 9 mars, et se déplaceront au retour le jeudi 16.

L'AS Rome, 2e du championnat italien, a facilement éliminé Villarreal en 16es de finale (4-0, 0-1). Leur unique confrontation avec les Lyonnais remonte à dix ans : en huitièmes de finale de la Ligue des champions 2006-2007, l'OL de Juninho était tombé contre une équipe italienne dans laquelle évoluait déjà Francesco Totti et Daniele De Rossi, seuls rescapés de ce duel.

Le tirage complet


Celta Vigo – Krasnodar
APOEL Nicosie – Anderlecht
Schalke 04 – Mönchengladbach
Lyon – AS Rome
Rostov – Manchester United
Olympiakos – Besiktas
La Gantoise – Racing Genk
FC Copenhague – Ajax Amsterdam

Genesio: "La Roma, un tirage difficile"

RMC.fr

A l’image de son entraîneur Bruno Genesio, l’Olympique Lyonnais ne bombe pas le torse à l’heure de commenter le tirage au sort des 8e de finale de la Ligue Europa qui verra les Gones défier l’AS Roma.

L’OL est fixé. Les Lyonnais ont hérité de l’AS Roma comme adversaire en 8e de finale de la Ligue Europa les 9 et 16 mars (l’aller au Parc OL). Pas simple selon Bruno Genesio. « L’AS Roma est une des meilleures équipes de cette compétition, a commenté à chaud l’entraîneur lyonnais en conférence de presse. C’est un tirage difficile. C’est une équipe qui a l’expérience des compétitions européennes. A nous de bien nous préparer. Si on veut aller au bout, il faut bien jouer les gros. »

Lacombe : "Rome sera favorite"


Alors que le jeune Mouctar Diakhaby pense que « ce seront de bons matches à jouer », Bernard Lacombe repousse la pression sur ses adversaires. « Rome sera favorite, a estimé le conseiller du président Aulas au micro de BeIN Sport. On espère avoir des semaines pleines pour préparer ces deux matchs. C’est très important pour le club. Ça aurait été bien d’avoir le retour à la maison. Rome est un grand club mais tout est jouable. »

Aouar pourrait vite se faire un nom en Europe

Foot01.com

Pour sa deuxième apparition chez les professionnels, Houssem Aouar confirme tout le bien que ses formateurs à Lyon pensent de lui, avec déjà quelques actions de classe et un premier but à son actif.

Au cœur du festival offensif de son équipe, cette réalisation n’est pas passée inaperçue, lui qui ne pouvait rêver de meilleurs débuts dans le stade de sa ville. « Marquer pour mon deuxième match en pro, à Lyon, dans ma ville, ça me fait très plaisir. Je n’ai pas réfléchi, du moins un petit peu. J’ai vu que le gardien pouvait ouvrir les jambes, du coup je l'ai glissé », a confié le jeune milieu offensif, qui se dit que cette Europa League pourrait lui permettre de se mettre en évidence. Surtout si l’aventure continue encore quelques mois.

« Oui, on sait qu’on a de grandes ambitions pour cette coupe d’Europe, qui est très importante pour le club. 7-1, c’est vrai qu’on envoie un petit message, mais on va se concentrer sur le reste et travailler », a confié Houssem Aouar, qui n’ignore pas que la Coupe d’Europe est aussi un moyen de se faire connaître encore plus rapidement que le championnat, où il n’a pas encore eu sa chance cette saison. Mais pour le moment, Bruno Genesio aura surtout à cœur de ne pas griller sa pépite, même si ses débuts prometteurs donnent envie d’en voir plus.

Pourquoi Grenier ne pourra pas jouer contre son ancien club

RMC.fr

Pour être entré en jeu avec l’OL quelques minutes face au FC Séville en Ligue des champions, Clément Grenier, transféré à l’AS Roma cet hiver, ne pourra pas participer aux 8e de finale de Ligue Europa contre son ancien club.

« On demandera des conseils à Clément Grenier qui est chez eux. » Au micro de BeIN Sport, Bernard Lacombe qui commente à chaud le tirage au sort des 8e de finale de la Ligue Europa ne manque pas de souligner que cette double confrontation entre l’Olympique Lyonnais et l’AS Roma marquera les retrouvailles entre Clément Grenier et son ancien club.

12 minutes fatales contre Séville


Des retrouvailles oui, mais pas sur la pelouse puisque le nouveau milieu de terrain romain ne pourra pas jouer face aux Gones ni à l’aller le 9 mars au Parc OL, ni le 16 mars à Rome. L’international français est en effet entré en jeu 12 minutes en Ligue des champions face au FC Séville, une apparition qui l’empêche d’être aligné par Luciano Spalletti en Ligue Europa. "Il ne pourra pas jouer, c'est un clin d'oeil du destin, on sera content de le revoir", a commenté son ex-entraîneur Bruno Genesio en conférence de presse.

Genesio : « Avant la Roma, il y a un match à ne pas louper contre Metz »

Olweb.fr

Après avoir livré sa réaction sur le tirage au sort de la Ligue Europa, l’entraîneur Lyonnais est revenu sur le match dimanche contre les Lorrains.

Bruno, comment abordez-vous cette rencontre contre Metz ?
C’est toujours bizarre de jouer le match aller avant le match retour mais c’est comme ça. On va affronter une équipe qui a besoin de points. A nous de bien nous préparer en conséquence. Ces prochains jours on risque de beaucoup parler du match de Ligue Europa contre la Roma, mais avant cela, il y a plusieurs rencontres de championnat dont un match contre le FC Metz à ne pas louper.

Quels seront les changements effectués par rapport à la réception d’Alkmaar ?
Face à Metz, Alex Lacazette et Corentin Tolisso vont reprendre leur place. Concernant Max Gonalons, on fera le point avec lui.  C’est notre capitaine, on a entièrement confiance en lui. Pour plein de raisons, on peut avoir durant une saison des périodes où l’on se sent moins bien. Pour ce match, Jérémy Morel devrait être forfait car il a ressenti une douleur derrière la cuisse durant l’échauffement. Il devrait être de retour pour Bordeaux. Concernant Mathieu Valbuena, une décision sera prise rapidement. On ne veut prendre aucun risque à ce moment de la saison.

Comment jugez-vous la performance de Nabil Fekir jeudi soir au poste d’avant-centre ?
Il a montré qu’il pouvait jouer à ce poste. On sait aussi qu’il peut évoluer aussi derrière l’attaquant. Il y a le bilan comptable avec ses 3 buts et sa 1 passe décisive. Il y a aussi son bel investissement dans le jeu avec et sans ballon. En attaque, on a beaucoup de joueurs mais ce sont des postes exposés. Ce ne sera pas de trop pour répondre aux nombreux matchs dans les prochaines semaines.

Quel est votre réflexion sur la concurrence en défense centrale ?
Il n’y a eu beaucoup de changements dans notre charnière centrale. Mouctar Diakhaby a su saisir sa chance et parvient actuellement à enchainer les matchs. Je ne suis pas surpris de ses performances et il doit conserver cette rigueur et cette exigence tous les jours à l’entraînement. Le plus dur n’est pas d’arriver mais de se maintenir. Concernant, Nicolas Nkoulou, il est tout simplement soumis à la concurrence. Il n’est pas du tout écarté du groupe et je compte sur lui comme sur Rybus.

Aulas fait un bond dans le passé avec Fekir

Foot01.com

Dans le festival offensif contre l’AZ Alkmaar (7-1) jeudi en Europa League, un joueur de l’Olympique Lyonnais s’est particulièrement distingué.

Il s’agit bien sûr de Nabil Fekir, auteur d’un triplé face aux Néerlandais et cité dans l’équipe type de l’UEFA pour ces seizièmes de finale retour. Une prestation qui confirme la progression de l’international français longtemps en difficulté après sa rupture du ligament croisé d’un genou en septembre 2015. Cela mérite bien les félicitations du président Jean-Michel Aulas qui retrouve enfin son joyau.

« Je suis vraiment très heureux pour Nabil qui revient sur des performances qu’il a connues avant sa blessure, a réagi le dirigeant dans Le Progrès. Il a travaillé dans l’ombre, non seulement sur le collectif de l’OL, mais également avec un coach personnel et physique et mental. On voit qu’il veut être au rendez-vous de la fin du championnat et de cette Ligue Europa. Il avait déjà eu des gestes de classe sur les derniers matchs, et il a prouvé qu’il avait franchi une nouvelle étape. On se régale avec des joueurs comme Nabil. » Avec un Fekir à ce niveau, les Gones peuvent envisager une fin de saison très intéressante.


 

Add a comment
Mis à jour ( Vendredi, 24 Février 2017 22:07 )
 
Infos du Jeudi 23 Février
Écrit par Viv    Jeudi, 23 Février 2017 18:03   

OL - AZ Alkmaar : Les compos probables

Football365.fr

Lyon : A.Lopes (cap) – Rafael, Mammana, M.Diakhaby, Morel – Tousart, Ferri, Darder – Ghezzal, Cornet, Fekir

Remplaçants : Gorgelin (g), Yanga-Mbiwa, Jallet, Gonalons, Tolisso, Aouar, Lacazette

AZ Alkmaar : Krul – Johansson, Vlaar, Van Ejiden, Haps – Rienstra (cap), Wuytens – Jahanbakhsh – Belhassani, Tankovic, Weghortst

Remplaçants (à choisir parmi) : Rochet (g), Olij (g), Hatzidiakos, J.Svensson, Luckassen, Til, Van Overeem, Seuntjens, Ouwejan, Helmer, Dos Santos, Friday, Garcia

Le club n'a plus besoin de la C1, assure Aulas

Topmercato.net

Dans les colonnes du Progrès, Jean-Michel Aulas a confié sa satisfaction, alors que l'OL ne dépend désormais plus des seuls revenus de la Ligue des Champions.

"Le club s'appuie désormais sur un modèle économique vertueux grâce au nouveau stade. L'affluence en baisse ? Même si c'est gratuit, ceux qui ne veulent pas venir, ne viennent pas. Il faut dépasser l'approche visuelle. On a fait 35 000 personnes contre Dijon, il y en aurait eu 18 000 à Gerland ! La récurrence des événements au Parc OL fait que ça marche sans que l'on soit obligatoirement champion ou en Ligue des champions", a-t-il lancé dans les colonnes du quotidien.

Ménès a trouvé l’entraîneur idéal pour succéder à Genesio

Butfootballclub.fr

En cas de départ de Bruno Genesio en fin de saison, Pierre Ménès verrait bien Laurent Blanc, libre depuis son départ du PSG, prendre sa succession sur le banc de l’OL.

Candidat au podium, l’OL semble se diriger vers la quatrième place de Ligue 1. Treize points séparent en effet les hommes de Bruno Genesio, qui comptent toutefois un match en retard, des trois premières places. Une non-qualification des Gones pour la plus prestigieuse des compétitions européennes pourrait sceller le sort du technicien lyonnais.

Pierre Ménès vote Laurent Blanc !


Déjà, quelques noms circulent pour le remplacer. Ceux de Marcelo Gallardo ou d’Arsène Wenger, dont l’arrivée semble toutefois plus improbable. Interrogé par l’un de ses followers sur son compte Twitter, Pierre Ménès a son avis sur la question. À ses yeux, confier les rênes de l’équipe à Laurent Blanc, triple champion de France avec le PSG, aurait du sens.

Limogé en fin de saison dernière pour n’avoir su hisser le club de la capitale en demi-finale de la Ligue des champions, le « président » est actuellement libre.

Genesio et Ferri devant la presse

Olweb.fr

Le technicien lyonnais et son milieu de terrain se sont présentés face aux médias à la veille du match retour des 1/16 de finale de la Ligue Europa face à l'AZ Alkmaar.


Bruno Genesio


« Dans le foot tout est possible. Il faut être prudent. On a fait un grand pas mais il faut se préparer pour terminer le travail et se qualifier. Je demande à mes joueurs d’être professionnels et de poursuivre afin de gagner en confiance et préparer la fin de saison. Ce match va permettre à des joueurs ayant moins de temps de jeu de se montrer. Il y aura des changements. On aura une opposition athlétique face à une équipe qui a du gabarit. Ils viendront sans complexe, ils seront complètement libérés vu le résultat du match aller. Nous devrons être solides, un peu comme face à Dijon où on a eu un équilibre dans le jeu. On doit montrer des progrès au niveau de la solidité défensive mais on a une charnière très jeune qui a démontré quelques garanties lors des derniers matchs...

Rafael est revenu de blessure et postule à une place dans le groupe. En revanche, ça sera encore juste pour Mathieu (Valbuena). Il est possible qu’il postule face à Metz. Concernant Maxime (Gonalons), il a compris sa sortie face à Dijon. Il est dans une période un peu difficile. Notre rôle, c’est de l’aider à surmonter ces moments. C’est notre capitaine, il vit au rythme du club et il a toute notre confiance. Dans le cas de Jordan (Ferri), j’ai parlé avec lui de nombreuses fois. Il affiche un état d’esprit irréprochable à l’entraînement et lorsqu’il entre en cours de match. La concurrence fait partie d’une carrière. C’est quelque chose qui va le faire grandir, même si c’est dur en ce moment. Je compte sur lui, même si ça ne se voit pas. »

Jordan Ferri


« Je saurai demain si je joue ou pas lors de la causerie du coach. Il y aura quelques changements par rapport aux dernières équipes. C’est bien de concerner tout le monde et de montrer que l’OL a un effectif conséquent pour pouvoir enchainer. Le temps parait toujours plus long quand on ne joue pas. Mais il faut rester concerné et répondre présent lorsqu’il s’agit d’aller chercher un résultat ou le conserver. Je ne regrette pas d’être resté lors du mercato hivernal. Je ne voulais pas me précipiter dans mes choix et j’avais à cœur de terminer la saison car je ne voyais pas mon aventure avec l’OL se finir comme ça…

C’est une compétition qui me tient à cœur. C’est là où j’ai débuté et où j’ai eu le plus de temps de jeu à mes débuts. On a vécu de belles choses dans cette compétition. Au club et dans l’équipe, on n’a pas envie de la négliger… On essaie de retrouver un bloc défensif compact et une sécurité. On sait qu’on aura des occasions et qu’on a les attaquants pour les mettre au fond… On a à cœur de se mettre à fond tous ensemble. Je ne sais pas quels seront les mouvements lors du mercato. L’avenir nous le dira…

On sait que le foot est fait de cycle. Peut-être qu’à la fin de cette saison, une page va se tourner, on ne sait pas. Le club s’est beaucoup appuyé sur les joueurs du centre qui leur ont bien rendu. On va tout faire pour vivre encore de belles émotions. C’est toujours compliqué quand on n’a pas peu de temps de jeu. Je fais des séances avec le préparateur physique. Je travaille individuellement pour me tenir prêt si le coach fait appel à moi. »

Premier contrat pro pour Elisha Owusu à Lyon

Lequipe.fr

Elisha Owusu a signé son premier contrat professionnel avec Lyon, son club formateur, a annoncé l'OL, ce jeudi. Le jeune milieu (20 ans) s'est engagé pour trois ans. Il n'a pas encore disputé la moindre minute en match officiel avec l'équipe première.



Add a comment
Mis à jour ( Jeudi, 23 Février 2017 18:12 )
 
Infos du Mardi 21 Février
Écrit par Viv    Mardi, 21 Février 2017 19:40   

Caçapa se prend la tête pour régler un bug majeur

Foot01.com

On l'a encore vu dimanche au Parc OL lors de la réception de Dijon, la défense de l'Olympique Lyonnais est d'une incroyable fragilité. Malgré plusieurs recrutements à chaque mercato, le club de Jean-Michel Aulas ne parvient pas à trouver un système défensif au niveau de son attaque, ce qui forcément commence à coûter cher. Cette saison, en Ligue 1, l'OL a la 8e défense du Championnat avec 31 buts encaissés, contre 20 seulement pour son rival niçois. Et c'est d'autant plus regrettable que dans le même temps, Lyon est la troisième attaque avec 49 buts, soit seulement une unité de moins que le PSG.

Pour Claudio Caçapa, ancien défenseur de l'OL et désormais adjoint de Bruno Genesio en charge de travailler sur ce secteur de jeu, tout le monde fait pourtant des efforts afin que les choses changent. « Ces buts encaissés nous mettent en difficulté, mais l’on en parle beaucoup, et on travaille chaque jour pour s’améliorer, par moments avec toute l’équipe, ou avec les quatre défenseurs titulaires, ou encore avec les défenseurs et les milieux défensifs. Il y a trois principes que l’on demande aux joueurs d’appliquer : Se concentrer pendant 95 minutes, être agressif et tout faire pour rattraper l’erreur d’un partenaire », rappelle, dans Le Progrès, Claudio Caçapa, qui ne peut que constater que pour l’instant le message passe pour le moins difficilement.

La réponse cinglante des supporters dijonnais à Jean-Michel Aulas

Football365.fr

Lorsque Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, dégaine, la réponse se fait rarement attendre. Après les déclarations de JMA, dimanche, à l’issue de la victoire de son équipe contre Dijon (4-2), les supporters de l’équipe bourguignonne ont répondu au président lyonnais, mardi. Via une lettre ouverte publié sur le compte Twitter « Zone-DFCO », qui s’occupe de l’actualité de l’association DFCO et de l’équipe féminine, ils se sont payés le comportement du dirigeant de 67 ans. Faisant écho aux propos de Jean-Michel Aulas sur la petite taille de Florent Balmont, les Dijonnais ont rétorqué subtilement : « En vous attaquant au physique et plus particulièrement à la taille d’un joueur du DFCO, vous êtes petit, c’est le cas de le dire. D’une part parce que personne ne vous fait remarquer que vous êtes le sosie de l’Empereur Palpatine (oups, on va trop loin, penalty pour Lyon) ; de deux parce que vous semblez oublier qu’avec Mathieu Valbuena, vous comptez un joueur encore plus facilement « dépassable par la taille » dans vos rangs. »

« Vous êtes le sosie de l’Empereur Palpatine »


Jean-Michel Aulas a également pointé du doigt le peu d’expérience en Europe de l’équipe dijonnaise. Ce à quoi le compte @ZoneDFCO a aussi répondu : « Quand on est un club jeune, fondé en 1998, et disposant de moyens modestes, il n’y a pas de honte à avoir. Ici, tout le monde est fier de l’évolution du DFCO. » Enfin, pour répondre au critiques du président lyonnais, qui dénonçait un club « mauvais joueur », les supporters ont tenu à mettre les points sur les « i ». « De la part d’un président qui voulait récupérer les points du RC Lens pour espérer dépasser le PSG au classement il y a deux ans, c’est flatteur. De la part d’un club dont le service communication souhaitait un « bon retour en Domino’s Ligue 2 » au SM Caen après une défaite contre celui-ci, encore plus. On pourrait s’attendre de la part d’un club tel que l’Olympique Lyonnais qu’il tente de tirer le football français vers le haut. Il n’en est rien. » L’intéressé appréciera.


Le mercato a plombé la défense accuse Genesio

Foot01.com

Cela pourrait bien être le cas l’été prochain avec Alexandre Lacazette, Jean-Michel Aulas a déjà prévenu qu’il ne s’opposerait pas au départ de l’attaquant formé au club si tel était son désir, et si bien évidemment une offre intéressante arrivait sur son bureau.

C’est ce qu'il s’était passé l’été dernier avec Samuel Umtiti, qui au coeur d’un bel Euro avec la France, avait rejoint le FC Barcelone, le club où il avait toujours voulu signer. La générosité Jean-Michel Aulas peut être considérée comme un beau geste, car l’indemnité de transfert n’avait pas été énorme (25 ME) pour un défenseur central devenu rapidement incontournable à Lyon, puis décisif avec l’équipe de France à seulement 22 ans alors. Mais aujourd’hui, l’OL le paye puisqu’aucun défenseur central ne parvient à réellement faire l’unanimité. Et c’est bien l’un des gros regrets de Bruno Genesio, qui impute à ce problème une bonne partie des 10 défaites déjà concédées en L1.

« Sur les dix défaites, je pense qu’il y a beaucoup de matches où on a pris des buts largement évitables et qui nous coûtent très cher aujourd’hui. On a perdu à l’intersaison un de nos leaders de défense, en l’occurrence Sam Umtiti. Et on n’a, pour l’instant, pas réussi à trouver une charnière suffisamment complémentaire », a expliqué sur RMC le coach de l’OL, qui envoie tout de même un message très clair à destination de Mammana ou Nkoulou, arrivé cet été mais qui n’ont pas donné satisfaction pour le moment.

Metz-OL : L'appel reporté, le match attendra...

Foot01.com

Le samedi 4 décembre dernier, lors du match Metz-OL, et alors que les Messins menaient 1-0, Anthony Lopes avait été touché par des pétards lancés depuis les tribunes de Saint-Symphorien par des supporters lorrains, depuis interpellés. La rencontre avait été définitivement interrompue par l'arbitre. Quelques semaines plus tard, Metz avait été puni en écopant d'une perte de deux points au classement, le match étant à rejouer dans sa totalité mais à huis-clos.

Après réflexion, les dirigeants du FC Metz ont fait appel de cette sanction devant la commission supérieure d'appel de la FFF. Et c'est ce mardi que ce dossier devait passer à l'étude. Oui mais voilà, le club lorrain a demandé et obtenu que la Fédération reporte cette réunion au 2 mars prochain en expliquant qu'on était actuellement en pleine période de vacances scolaires. En attendant cette prochaine réunion de la commission supérieure d'appel, la commission des compétitions de la Ligue de Football Professionnel n'a toujours pas fixé une date pour ce Metz-OL, ce qui évidemment est problématique pour tout le monde, les deux formations ayant de gros enjeux sportifs alors qu'on est entré dans le dernier tiers de la saison.

L’OL porte plainte contre un jeune supporter pour un selfie

RMC.fr

Lors de la victoire lyonnaise contre Dijon (4-2), un supporter lyonnais a fait irruption sur la pelouse. Le jeune garçon de 15 ans a fait un selfie avec Alexandre Lacazette et Memphis Depay. Pas du goût de club, qui a décidé de porter plainte.

Sifflés par son propre public, les Lyonnais risquent de ne pas arranger les choses. En effet, à la 80e minute de Lyon-Dijon (4-2), Corentin Tolisso, délivre le Parc OL avec son second but. C’est le moment choisi par un jeune supporter lyonnais de 15 ans pour s’introduire sur la pelouse et faire un selfie avec Alexandre Lacazette et Memphis Depay. La sécurité du stade a bien évidemment intercepté l’adolescent.

L’OL porte plainte « pour l’exemple »


Mais c’est la décision du club qui risque de faire réagir. L’OL a décidé de porter plainte contre lui. Le club a déclaré à Olympique-et-lyonnais, que cette action en justice était « pour l’exemple ». Pour rappel, un envahissement de terrain peut être sanctionné par la Ligue. Le jeune fan risque une interdiction de stade.

Le scénario d'Alkmaar a tué l'affluence

Foot01.com

Jeudi soir, l'Olympique Lyonnais recevra l'AZ Alkmaar au stade du Parc OL, et le moins que l'on puisse dire est que l'on ne se bousculera pas dans les tribunes. Malgré une campagne d'affichage dans les rues de la capitale des Gaules et un temps printanier qui pourrait inciter à sortir, les supporters de la formation lyonnaise ne sont pas très motivés. Il est vrai que la large victoire (1-4) d'Alexandre Lacazette et ses coéquipiers au match aller a tué le suspense.

A 48 heures du match retour face aux Néerlandais, moins de 25.000 tickets ont été vendus, malgré une grosse opération commerciale vers les jeunes, puisque pour une place adulte achetée on obtenait quatre tickets pour les enfants. Si les fans de l'Olympique Lyonnais ne sont donc que moyennement passionnés, ceux de l'AZ Alkmaar ont eux décidé de faire le voyage malgré tout. En effet, selon Le Progrès, 700 supporters néerlandais sont attendus au Parc OL, dont le troisième anneau sera ouvert uniquement pour les visiteurs.

 

Add a comment
Mis à jour ( Mardi, 21 Février 2017 19:54 )
 
Infos du Samedi 18 Février
Écrit par Viv    Samedi, 18 Février 2017 18:44   

Valbuena : « Je ne me suis jamais senti aussi bien »

Olweb.fr

Le milieu de terrain lyonnais était l’invité ce vendredi d’Héloïse Basson dans Culture Club. L’occasion pour Mathieu Valbuena d’évoquer sa phase de reprise et l’actualité de l’équipe.

Ta forme du moment

« Je me sens mieux, je travaille physiquement. Je travaille matin et après-midi avec des soins et du vélo. J’ai commencé à retoucher le ballon. On s’est fixé des objectifs. Ça fait 9 jours depuis ma blessure. C’est déjà long. Je pense que la semaine prochaine, ça devrait le faire. C’est compliqué de louper des matchs et se retrouver un peu loin du groupe. Je relativise car ce n’est pas une blessure très importante. Ça se passait très bien pour moi depuis quelques mois. Mais ça ne remet rien en question. J’ai hâte d’être de nouveau performant. »

Le nouveau docteur Christophe Baudot

« Je le connais très bien et depuis tout petit. Il me connaît parfaitement. J’ai une relation particulière. Ma blessure a été un peu son cadeau de bienvenu. (sourire) »

Un nouveau rôle de buteur

« Je n’avais jamais autant marqué depuis le début de ma carrière. Je me sens mieux dans cette équipe. J’ai eu une phase d’adaptation. On se trouve de mieux en mieux avec mes partenaires car je les connais de plus en plus. Je me trouve davantage dans des situations que j’affectionne. Je m’entraîne pour être adroit et je reproduis ça lors des matchs. Je sais me faire oublier sur le côté. Je suis plus présent dans la zone de vérité. C’est ce qu’il me manquait auparavant. Il y a de la confiance. »

La victoire à Alkmaar avec un nouveau système

« Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas évolué en 4-4-2 en losange. C’est dur de retrouver ses repères. C’est un système qui demande beaucoup d’efforts mais ça s’est plutôt bien passé hier… Alkmaar a mis beaucoup d’intensité. C’était une équipe athlétique. On a concédé pas mal d’occasions mais on n’a pas eu besoin de 50 occasions pour marquer. C’est bien. On a marqué quand Alkmaar avait la mainmise sur le match. On a su faire le dos rond… Le penalty est sévère car le contact est très léger. »

Bruno Genesio et les critiques

« Le coach essaie de faire du mieux possible pour le groupe. Il fallait surtout se rassurer hier. Peu de monde nous pensait capable de gagner 4 à 1. Les critiques font partie du métier. Le coach et le staff essaient de mettre en place des choses. Toujours devoir se justifier, c’est un peu gonflant. Le plus important est la réponse sur le terrain. »

Ta force mentale

« Même dans les situations compliquées, je relativise car j’aime tellement le métier que je fais. Je me suis forgé ce caractère et ce mental. J’ai aussi un caractère bien trempé car plus on me dit une chose, plus je vais faire le contraire. Le président m’a accordé sa confiance et je veux me donner à fond pour ce club. J’aime bien travailler. Même si j’ai 32 ans et qu’on me disait « mort », je sais de quoi je suis capable. Je ne me suis jamais senti aussi bien. Je me suis remis en question. Je crois encore à l’équipe de France mais je me focalise pas dessus. Quand je joue, je ne pense qu’à l‘équipe. Je ne veux pas terminer cette aventure en Bleu comme ça car je ne le mérite pas. »

Interdiction pour les supporters de siffler Lacazette

Foot01.com

Alexandre Lacazette s’est-il fait pardonner ? Possible, au vu de ses performances. Aux Pays-Bas jeudi, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais a inscrit un doublé contre l’AZ Alkmaar (1-4) en Europa League.

Après son but marqué à Guingamp (défaite 2-1) samedi dernier, on peut dire que l’international français a bien digéré les sifflets du Parc OL à l’occasion de la victoire contre Nancy (4-0). Pour rappel, Lacazette avait été critiqué par les supporters mécontents après ses envies d’ailleurs affichées dans la presse, qui plus est avant le derby perdu à Saint-Etienne (2-0). De retour à Décines dimanche (17h) pour affronter Dijon, le buteur de l’OL saura vite si les fans lyonnais ont tourné la page. De son côté, Mathieu Gorgelin, qui sera titulaire en l’absence d’Anthony Lopes suspendu, n’imagine pas de nouveaux sifflets contre son coéquipier.

« La poignée de supporters qui s'est déplacée hier soir à Alkmaar a été vraiment présente derrière nous, derrière chaque joueur. On espère que ça sera pareil dimanche lors de la réception de Dijon, a confié le gardien lyonnais. Franchement, qu’est-ce qu’on peut reprocher à Alex depuis les sifflets ? Il a marqué à Guingamp et a mis un doublé hier. Malgré cela, Alex est resté le même. » Autant dire que les Gones seront attentifs à l’attitude du public avec Lacazette.

Arsène Wenger futur coach de Lyon ?

Foot01.com

Après la déroute d'Arsenal à Munich mercredi soir en Ligue des champions, Arsène Wenger est au coeur d'une tempête en Angleterre. Pour la plupart des médias britanniques, le coach français des Gunners doit et va partir en fin de saison. Interrogé sur ce thème en conférence de presse, avant le déplacement d'Arsenal lundi en Cup à Sutton, Arsène Wenger n'a pas tourné autour du pot. « Quoi qu'il se passe, j'entraînerai la saison prochaine, que ce soit à Arsenal ou ailleurs », a très clairement prévenu le technicien alsacien, pas décidé à prendre sa retraite à 67 ans.

Alors forcément, les tabloïds se lancent dans la quête d'un futur club pour Arsène Wenger, convaincu que ce dernier avait déjà décidé de partir en fin de saison. Pour le Daily Mail, si des clubs chinois pourraient faire une offre colossale à l'entraîneur français, ce dernier pourrait également revenir en Ligue 1, 36 ans après avoir quitté le banc du RC Strasbourg. Et le quotidien anglais d'évoquer bien évidemment le PSG, même si cela ne semble plus d'actualité, mais également l'Olympique Lyonnais où Jean-Michel Aulas pourrait faire d'Arsène Wenger le successeur de Bruno Genesio la saison prochaine. Une piste à tout de même prendre avec des pincettes, mais qui est évoqué dans les médias anglais.

Lacazette ne s'inquiète pas pour Depay

Maxifoot.fr

Recrue phare du mercato hivernal de l’Olympique Lyonnais, Memphis Depay (23 ans, 5 apparitions et 1 but en L1 cette saison) réalise des débuts plutôt décevants. Les critiques n’ont donc pas tardé à arriver pour l’attaquant néerlandais défendu par son coéquipier Alexandre Lacazette (25 ans, 20 matchs et 20 buts en L1 cette saison).

"Je pense que Memphis est un très bon joueur, mais nous devons attendre un peu pour voir ce qu’il peut apporter à l’équipe d’ici la fin de la saison, a expliqué le buteur de l’OL à Goal. Il a de la puissance, de la qualité technique et a déjà pas mal d’expérience grâce à la sélection néerlandaise et Manchester United. Il va nous apporter tout ça."

En difficulté pendant une saison et demie en Angleterre, l’ancien joueur du PSV Eindhoven aura besoin de temps avant de retrouver son meilleur niveau.


Add a comment
Mis à jour ( Samedi, 18 Février 2017 18:53 )
 


Page 1 de 24

Partager cet article