Jeudi, 30 Mars 2017

Partager cet article

Infos du Lundi 6 Février
Écrit par Viv    Lundi, 06 Février 2017 20:36   

Ghezzal et Tolisso «lourdement sanctionnés»

Lequipe.fr

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a annoncé lundi que Rachid Ghezzal et Corentin Tolisso allaient être sanctionnés financièrement après leur expulsion lors du derby à Saint-Étienne (2-0).

Lors d'un entretien sur OL TV, lundi, Jean-Michel Aulas a été questionné sur la défaite de la veille lors du derby à Saint-Étienne (0-2), rencontre marquée par les expulsions en fin de match de Rachid Ghezzal et Corentin Tolisso, pour des fautes grossières sur Fabien Lemoine.

Aulas critique aussi la réaction de Caïazzo


Le président lyonnais n'a pas été tendre avec ses joueurs. «Avec Bruno, on a décidé de sanctionner financièrement Corentin (Tolisso) et Rachid (Ghezzal), a ainsi commencé ''JMA''. Je les aime bien mais ils vont être sanctionnés lourdement.»

L'homme fort de l'OL s'est également prononcé sur la réaction de son homologue stéphanois Bernard Caïazzo, qui a traité les Lyonnais d'«enculés» et de «malades mentaux». «Le terme utilisé par Caïazzo est une insulte grossière. Il ne devait pas dire ça. Je pensais qu'on avait dépassé le stade des relations arides, je lui passerai un coup de fil. Peut-être que la commission de discipline ou d'éthique va s'en saisir», a continué Aulas, qui s'est déclaré par ailleurs «déçu pour Mathieu (Valbuena) qui n'était pas titulaire.»

Gonalons comprend les supporters

Footmercato.net

Après la déroute lyonnaise lors du derby hier soir face à Saint-Étienne (2-0), les supporters lyonnais étaient complètement dépités de voir leurs joueurs passer à côté de ce grand rendez-vous, d’autant plus que vers la fin du match, les Rhodaniens sont tombés dans le ridicule avec 2 expulsions en 3 minutes. Maxime Gonalons, le capitaine lyonnais, s’est exprimé suite à ce faux pas et comprend le mécontentement des supporters.

« C’est normal. Ils ont le droit d’exprimer ce qu’ils ressentent même si c’est nous, les acteurs, les premiers touchés. Encore une fois, il faut assumer et être un peu plus matures. Ce qui me gêne, c’est de finir à neuf, de péter les plombs comme ça alors que le match était quasiment terminé. Forcément, c’est dommageable (…) On n’est pas largué au classement même si on est conscient qu’aujourd’hui, le podium est de plus en plus difficile à aller chercher.»

Ménès attaque durement Genesio sur Memphis Depay

Foot01.com

Pierre Ménès avait fait savoir dès la fin du derby ASSE-OL son écoeurement devant l'attitude des joueurs lyonnais en fin de match. Mais sur son blog, le consultant de Canal+ revient plus précisément sur les choix de Bruno Genesio, et pas pour les vanter. Car pour Pierre Ménès, la décision du coach de l'Olympique Lyonnais d'aligner Memphis Depay plutôt que Mathieu Valbuena est totalement surréaliste et incompréhensible.

« Que dire de la prestation de Lyon ? On a évoqué la défense mais c'était également faible au milieu et nul devant. Concernant Memphis Depay, je vais peut-être attendre un peu avant de le massacrer parce qu'il vient d'arriver. Il n'a quasiment pas joué avec Manchester donc il est hors de forme, c'est logique même si j'ai trouvé son placement et ses choix très discutables. Mais surtout, la bonne question, c'est pourquoi Genesio n'a pas débuté avec Valbuena ? C'est impensable, incompréhensible. Frustrés, les Lyonnais ont même terminé la rencontre à neuf. Et autant l'expulsion de Ghezzal est un petit peu sévère au vu de son geste d'humeur, autant le tacle de Tolisso sur Lemoine est inadmissible. Quand ça ne va pas dans leur sens, les Lyonnais perdent souvent leurs nerfs », fait remarquer, sur son blog, Pierre Ménès. Les supporters de l’OL seront probablement sur la même longueur d’onde que ce dernier….

ASSE-OL : quelques dégâts dans le vestiaire lyonnais

RMC.fr

Selon Le Progrès, le vestiaire des Lyonnais dimanche soir à Geoffroy-Guichard a subi quelques dégradations après le derby ASSE-OL (2-0), dans le cadre de la 23e journée de Ligue 1.

Des traces de crampons sur les portes et les murs du vestiaire. Un radiateur endommagé. Selon Le Progrès, le vestiaire des Lyonnais dimanche soir à Geoffroy-Guichard a subi quelques dégradations après la victoire des Verts dans le derby (2-0). De "sérieuses dégradations" ont aussi été remarquées dans les toilettes de la tribune des 771 supporters de l’OL.
Une fin de match tendue

Ce sont les responsables de Saint-Etienne Métropole qui s’en sont rendu compte, indique le quotidien régional. La fin de ce 114e derby avait été tendue, avec les expulsions de Rachid Ghezzal (90e+2) et Corentin Tolisso (90e+3). Les Lyonnais avaient peut-être les nerfs à vif au moment de rentrer au vestiaire…

Aulas répond aux envies de départ de Lacazette

Footmercato.net

Interrogé par OL TV, le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas s'est exprimé quant aux envies de départ de son attaquant Alexandre Lacazette.

Alexandre Lacazette semble bien décidé à imiter son ancien coéquipier et ami Samuel Umtiti et quitter la capitale des Gaules cet été. « Pour un départ, ça dépendra toujours des clubs qui viennent. Mais aussi de mes ambitions, si je peux évoluer ou non. Si j’ai envie de partir ? Oui j’ai envie. Mais si c’est pour m’égarer ou ne pas progresser, ça ne sert à rien », confiait-il vendredi dernier en conférence de presse. L’été dernier déjà, plusieurs clubs, dont l’Atlético de Madrid, étaient venus aux nouvelles, mais l’OL avait réussi à repousser les assauts.

Hier soir, dans un entretien accordé au Canal Football Club, l’attaquant français confirmait encore ses envies de départ en vue de l’été prochain : « je pense qu’il est arrivé, le bon moment. Je pense que cet été ce sera le moment ou il faudra changer d’air et découvrir autre chose, toujours dans l’idée d’avancer et de progresser footballistiquement et humainement. Je vais continuer à travailler encore, en espérant qu’il y ait de belles opportunités qui arrivent cet été ».

« Si un jour il y a une opportunité, pourquoi pas »


Devant les caméras d’OL TV en cette soirée de lundi, Jean-Michel Aulas s’est exprimé à ce sujet et a affirmé qu’il ne fermera pas forcément la porte au numéro 10 lyonnais : « si un jour il y a une opportunité, évidemment comme on l’a fait avec Sam (Umtiti), Abi (Eric Abidal), Ludo (Giuly), Karim (Benzema) à Madrid, pourquoi pas. Par contre le fait que Canal le sorte le jour du derby c’est un manque d’habileté, non pas de la part d’Alex, mais de la part du journaliste. Évidemment qu’Alex regrette de l’avoir fait le jour du derby. Par contre, qu’Alex ait envie de jouer dans un très grand club et que l’OL ne s’y oppose pas, on est parfaitement en ligne ».

Voilà qui est clair. Toujours est-il qu’il faudra convaincre le président rhodanien avec une belle offre. Aujourd’hui, l’Equipe annonçait que l’OL a fixé le prix de départ de son attaquant à 70 millions d’euros, une somme sur laquelle très peu de clubs peuvent s’aligner. Un discours qui a quoi qu’il en soit bien évolué depuis l’été dernier, quand Aulas nous confiait que « Lacazette est irremplaçable » et que « ce serait une faute professionnelle que de le vendre ». Ses prétendants sont prévenus.

Mammana l'avoue, lui et Lyon dormaient au début du derby

Foot01.com

Particulièrement peu à l'aise lors du derby ASSE-OL, Emanuel Mammana a été l'un des joueurs lyonnais les plus médiocres sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Et cela s'est évidemment concrétisé lors de l'ouverture du score des Verts, le défenseur argentin de l'Olympique Lyonnais étant directement impliqué avec Mapou Yanga-Mbiwa sur le but de Kevin Monnet-Paquet. Au moment d'analyser la prestation de son équipe, Emanuel Mammana admet que l'OL était à côté de la plaque dès le coup d'envoi.

Et le défenseur lyonnais de plaider coupable. « On n’aime jamais perdre et encore moins un match de cette importance, un derby. La manière dont nous avons joué, en étant un peu endormis au début du match, fait qu’on n’a pas joué un bon match, et moi non plus. Nos adversaires ont su saisir leurs opportunités pour gagner. Ça me fait mal, personne n’aime faire des erreurs », avoue, dans Le Progrès, Emanuel Mammana, qui n'a toujours pas confirmé les très grands espoirs placés en lui par l'Olympique Lyonnais lors du dernier mercato. Et le temps commence tout de même à presser, la saison étant bien avancée.

Puydebois démolit l'OL, Aulas le matraque salement

Foot01.com

Ancien gardien de but de l'Olympique Lyonnais, et désormais consultant pour le site Olympique-et-Lyonnais.com, Nicolas Puydebois n'a pas aimé du tout le comportement de l'OL lors de la défaite de dimanche soir dans le derby à Saint-Etienne. Et il l'a donc fait savoir. « On s’aperçoit avec cette équipe de l’Olympique lyonnais, que quand ça devient difficile, il n’y a plus personne. Lyon a des individualités mais n’a pas d’équipe. Dans ce genre de match, quand il faut combattre et que la difficulté se fait ressentir, il faut réagir en équipe et malheureusement l’OL n’a que des individualités. J’ai connu beaucoup d’entraîneurs qui disaient qu’il valait mieux mettre le meilleur onze plutôt que les onze meilleurs. Là malheureusement, seuls les onze meilleurs ont été alignés. Cela ne fait pas une équipe (…) Ces Lyonnais ont des réactions d’enfants gâtés vexés. La déception prend le dessus, plutôt que de réagir en homme et d’essayer de répondre à la confrontation et à la difficulté. Ils ne répondent pas de la bonne manière, leurs réactions sont puériles, ils mettent des coups, deviennent méchants, violents. Dans la facilité tout va bien, c’est simple de se montrer, de flamber. Mais c’est dans la difficulté qu’on voit les hommes, le véritable caractère, ce que chacun a en soi », explique notamment Nicolas Puydebois.

Mais cette attaque frontale n'a pas été du goût de Jean-Michel Aulas, lequel a clairement dit sur les réseaux sociaux ce qu'il pensait des commentaires de l'ancien joueur de l'OL. « Monsieur Puydebois n'ayant pas l'outrecuidance de vous croire compétent pour juger vos pairs souvenez vous de niveau de joueur et calme ! », a balancé, via Twitter, le président de l’Olympique Lyonnais histoire de refroidir tout le monde. Nicolas Puydebois appréciera l'hommage de son ancien patron...

Mis à jour ( Lundi, 06 Février 2017 20:51 )
 

Partager cet article