Jeudi, 30 Mars 2017

Partager cet article

Infos du Jeudi 9 Février
Écrit par Viv    Jeudi, 09 Février 2017 19:32   

"Abusez pas non plus y’a des limites "… quand Gonalons s’explique avec les supporters

RMC.fr

En marge de la victoire de l’OL face à Nancy (4-0), le capitaine lyonnais Maxime Gonalons s'est expliqué avec les supporters Gones hostiles à leur équipe depuis la défaite lors du derby contre Saint-Etienne. Un échange tendu capté par les caméras de Canal+ mercredi soir au Parc OL.

C’est dans une atmosphère tendue et pesante que Lyon a renoué avec la victoire mercredi soir face à Nancy (4-0) pour le compte de la 24e journée de Ligue 1. Entre grève des encouragements, banderoles hostiles (« Saison gâchée, blason souillé ») et sifflets notamment à l’égard d’Alexandre Lacazette, les supporters des Gones ont fait payer à leurs joueurs la défaite face à Saint-Etienne dimanche lors du derby à Geoffroy-Guichard.

« Mais tu crois qu’on le fait exprès ? »


En bon capitaine, Maxime Gonalons n’a pas souhaité rester passif face à cette situation. Courageux, il est allé au-devant des fans pour s’expliquer. « Y a pas de problème mais arrêtez, abusez pas non plus y’a des limites, a-t-il lâché lors d’une séquence filmée par Canal+. Mais tu crois qu’on le fait exprès ? Mais y’a pas de problème ! Mais ça arrive ! » Pas trop souvent quand même…

Aulas : « Mathieu Valbuena devrait rater les 2-3 prochains matchs »

Football365.fr

Décidément, le succès lyonnais qui devait être celui de la rédemption face à Nancy (4-0) a du mal à passer. Après l’ambiance tendue avant et après la rencontre, l’Olympique Lyonnais doit faire face à une autre mauvaise nouvelle, la blessure de son meilleur joueur du moment : Mathieu Valbuena. Touché à la cuisse, l’ancien Marseillais a tout de même pris le temps de libérer son équipe d’un coup de patte somptueux en pleine lucarne pour ouvrir le score et sortir en héros.

Aulas : « Même blessé, Valbuena a fait l’effort pour mettre ce but formidable »


Au micro d’OLTV, Jean-Michel Aulas a donné des nouvelles de son joueur. Et elles ne sont pas vraiment rassurantes. « Même blessé, Mathieu Valbuena a fait l’effort de continuer son action et mettre ce but formidable. Il a eu un pincement derrière la cuisse. Il faut attendre les examens mais il devrait rater les 2-3 prochains matchs. » Alors qu’il était en très grande forme, Mathieu Valbuena pourrait manquer aux Gones relancés dans leur quête d’une place européenne. Samedi prochain, les Lyonnais se déplacent à Guingamp avant d’accueillir Dijon une semaine plus tard. Deux rencontres où l’OL devrait faire sans son attaquant de poche : Mathieu Valbuena.

Comment Lacazette a vécu les sifflets des supporters

RMC.fr

Au lendemain de la victoire de Lyon sur Nancy (4-0), Alexandre Lacazette semble encore bien marqué par l’attitude des supporters à son encontre, qui l’ont copieusement sifflé en tribunes. Le divorce entre les deux parties semble inévitable.

Les heures ont passé. Mais le mal est fait. Et il semble profond. Conspué et sifflé par une partie des supporters de l’Olympique Lyonnais mercredi soir, lors de la large victoire des Gones sur Nancy - à laquelle il a largement contribué – qui lui ont aussi réservé quelques banderoles hostiles en tribunes, Alexandre Lacazette était à la fois « ravagé », « scotché », « halluciné » et « triste » selon ses proches à l’issue du match. Si ce jeudi matin, l’international français semble, selon nos informations, être passé à autre chose, la fracture semble cette fois bel et bien inéluctable avec les supporters du club, qui lui reprochent avec véhémence ses déclarations sur ses envies d’ailleurs, diffusées peu avant le derby perdu face à Saint-Etienne (2-0) sur Canal +.

« Cette soirée laissera des traces »
, assure-t-on même dans l’entourage du joueur, arrivé au club à l’âge de 11 ans, lui, véritable enfant de l’OL et de sa ville, né dans le 8e arrondissement lyonnais, dans le quartier Mermoz. Il suffisait de voir le visage d’Alexandre Lacazette, auteur d’un but (sur penalty, son 9e de la saison) et d’une passe décisive, en zone mixte pour s’en rendre compte. Marqué, le joueur ne s’est pas exprimé auprès des médias, contrairement à son capitaine et coéquipier, Maxime Gonalons – qui a parlé pendant 15 minutes avec les supporters et ensuite dans le vestiaire -, son entraîneur Bruno Genesio et son président Jean-Michel Aulas. Ce dernier s’est d’ailleurs entretenu avec lui dans les vestiaires et lui a encore parlé, par téléphone cette fois, ce jeudi matin.

« Les supporters ont tranché »


Un soutien présidentiel qui a touché, selon nos informations, Alexandre Lacazette. Tout comme celui de ses coéquipiers et de ses proches, qui se sont exprimés directement sur son téléphone. Le meilleur buteur du club en L1 (19 buts) aurait pu continuer à ne rien dire ou regretter publiquement le timing de ses déclarations mais il a plutôt choisi de se faire entendre ce jeudi par l’intermédiaire des réseaux sociaux, en relayant sur son compte Twitter tous les messages positifs à son encontre. Notamment ceux où on peut le voir embrasser le blason du club.

Mais, comme indiqué plus haut, le mal est fait. Et cet incident devrait avoir de lourdes conséquences sur son avenir l’été prochain. « On est passé à l’étape irrévocable. Il me semble qu’avec cette attitude, les supporters ont tranché », nous a glissé un membre de son entourage. Autrement dit ? Encore supposée dimanche soir par ses propres mots, la fin de l’aventure d’Alexandre Lacazette à Lyon parait inexorable cette fois.

Aouar et Mateta dans la liste pour la Ligue Europa

Lequipe.fr

Alors que Lyon affronte Alkmaar en seizièmes de finale de Ligue Europa, l'OL a ajouté plusieurs éléments dans sa liste de joueurs éligibles pour la seconde phase de la compétition : Housem Aouar, Willem Geubbels, Myzaine Maolida et Jean-Philippe Mateta. Clément Grenier, Aldo Kalulu et Olivier Kemen, prêtés en janvier, ont été retirés de la liste.

Depay rappelle une vérité à ses haters

Foot01.com

A peine arrivé à l'Olympique Lyonnais, Memphis Depay a rapidement compris qu'aucun cadeau ne lui sera fait, son étiquette de joueur acheté très cher et de remplaçant de luxe à Manchester United étant suffisante pour lui valoir des critiques. Et les premières apparitions n'ont évidemment pas changé la donne, l'international néerlandais ayant du mal à l'allumage, notamment dimanche dernier contre Saint-Etienne, un derby qui lui a valu de très mauvaises notes.

Mais, après son match face à Nancy, marqué notamment par son premier but avec l'OL, Memphis Depay a déjà fait taire quelques personnes, étant l'un des meilleurs rhodaniens sur la pelouse, lui qui a remplacé Mathieu Vabuena en première période. Cela a donc été l'occasion pour l'ancien mancunien de remettre les pendules à l'heure. « Je suis de mieux en mieux. Vous savez, cette saison, je n’ai jamais joué une heure et demie et c’est dur pour moi. Mais, je travaille beaucoup et je sens que mon niveau progresse. Mon corps répond bien et je dois continuer comme ça, a confié Memphis Depay, qui a bien compris la réaction des supporters après la défait face à l’ASSE, mais réclame leur soutien. On n’a pas été au rendez-vous et je comprends la réaction de nos supporters. Mais il faut qu’ils continuent à croire en nous. On a été plus agressif contre Nancy et ils doivent derrière nous. » En quelques semaines, l’attaquant néerlandais semble déjà avoir compris beaucoup de choses.

Ménès découpe une deuxième fois les supporters de Lyon

Foot01.com

Ciblé personnellement par une des banderoles affichées mercredi soir dans les tribunes du Parc OL, Pierre Ménès avait rapidement fait savoir ce qu'il pensait de tout cela à ceux qui avaient sorti ce message. Mais, dans son analyse sur la rencontre facilement gagnée par l'Olympique Lyonnais face à Nancy, Pierre Ménès a de nouveau dit tout le mal qu'il pensait des événements intervenues lors de ce premier match à domicile après la défaite dans le derby à Saint-Etienne.

« Une belle victoire qui aurait pu contenter le public du Parc OL. Ça n'a pas été le cas puisque plusieurs banderoles ont été sorties et on assisté à des scènes surréalistes, à commencer par Lacazette sortant sous les sifflets. Si les supporters de l'OL en sont réduits à siffler leur meilleur joueur... Visiblement, c'était suite aux propos de l'attaquant lyonnais dans le CFC, qui a dit qu'il souhaitait quitter le club à la fin de la saison. Avec cette attitude, ils n'ont rien fait pour lui ôter ses envies de départ. On a ensuite vu Gonalons discuter avec des supporters. Bon, vous savez ce que j'en pense... Vraiment, je trouve ça très regrettable. Les gars ont perdu le derby, ça peut arriver et je trouve que ça ne sert à rien de leur mettre la pression comme ça », fait remarquer Pierre Ménès sur son blog.

L’AZ se méfie déjà de l’OL et de Depay

Footmercato.net

L’Olympique Lyonnais s’est facilement imposé face à l’AS Nancy Lorraine (4-0, 24e journée de L1) ce mercredi soir. Le coach de l’AZ John Van der Brom était dans les tribunes du Parc OL pour superviser les Gones, ses futurs adversaires en Europa League. Interrogé par le quotidien néerlandais De Telegraaf, le technicien néerlandais a livré ses premières impressions au sujet du collectif rhodanien.

« Quand je pense que nous allons jouer dans ce stade magnifique dans deux semaines. Nous sommes arrivés là en jouant bien tous ensemble. Maintenant, nous allons essayer de créer la surprise ici. Contre Nancy, l’OL a eu du mal au début, mais a enchaîné rapidement après l’ouverture du score en doublant la mise, jouant ensuite un football plus relâché. C’est une bonne équipe, nous n’en doutons pas. Mais j’ai vu quelques possibilités pour nous », a-t-il avoué, saluant le retour en forme de son compatriote Memphis Depay (22 ans), buteur contre l’ASNL. « Depay ? Il a été bon. Il a joué comme le Memphis à l’époque du PSV Eindhoven ».

Le maillot de Memphis Depay,déjà au musée de l'OL

Lequipe.fr

Arrivé à Lyon fin janvier, Memphis Depay a marqué son premier but avec l'OL mercredi, contre Nancy (4-0). L'international néerlandais en a profité pour intégrer le musée de l'OL. Le club a en effet donné son maillot pour qu'il soit exposé. Rapide pour être encadré, l'ancien Mancunien...

Mis à jour ( Jeudi, 09 Février 2017 19:41 )
 

Partager cet article